Liste anti-spam USA

Par Élie Sloïm, le 3 octobre 2003, dans .

A en croire l’état de nos boites aux lettres électroniques, remplies de mails en anglais, et venant le plus souvent des Etats-Unis d’Amérique, on pourrait finir par croire que l’envoi d’e-mails non sollicités est courante et acceptée aux USA. Bien sûr, il n’en est rien.

Plus de 50 millions d’Américains se sont inscrits sur une liste nommée « do not call list », et ont demandé à ne pas être sollicités par les sociétés de marketing. Ce chiffre donne un idée du degré d’exaspération qui règne là-bas aussi. En toute logique, les sollicitations devraient finir par cesser. Hé bien non, car certaines associations veillent, et tentent avec succès de faire annuler ce type d’initiative, comme toujours au nom de la liberté d’expression (qui a bon dos aux états-unis). Bref, les détails sont à lire dans cet article du JDN, et pour ceux qui sont spammés comme moi, c’est à la fois une lueur d’espoir et un réelle tristesse de constater que nous n’en avons certainement pas fini avec le spam. Ce fléau a déjà changé le visage d’internet, et les dégats collatéraux sont considérables. A suivre, malheureusement… Lire l’article