Chiffres du spam

Par Élie Sloïm, le 12 décembre 2003, dans .

A ne pas rater aujourd’hui sur le JDN un recueil de chiffres sur le Spam (courriers e-mail non sollicités). Tout d’abord, en ce qui concerne les origines du spam, pas de surprise, la très grande majorité du spam vient des Etats-unis. Ce qui peut sembler évident au vu de nos boîtes au lettres se vérifie parfaitement. 58,7% du spam mondial. On ne leur dit pas merci.

La Chine et le Royaume-uni se défendent pas mal non plus avec respectivement 5,6 et 5,2 %. Du côté du coût, le JDN rapporte des chiffres énormes pour 2003, mais délivre surtout des prévisions très alarmistes jusqu’à 2008. Autant le dire clairement, c’est sans doute les prévisions les plus fantaisistes que j’ai pu lire depuis longtemps. Les chiffres partent du principe que l’augmentation va continuer encore très longtemps. Or, c’est une évidence absolue à mon sens, les internautes, les gouvernements, et les éditeurs de solutions techniques vont réagir, et vite. Hé oui, car tous nos gouvernants ont des adresses e-mail… Quand au marché des logiciels anti-spam, je suis prêt à parier qu’il ne connaîtra pas un aussi fort développement qu’on le prédit. Le mal sera traité à la source, à travers la réglementation. En revanche, d’autres soltuions techniques pourraient voir se développer très fortement, qui seraient non pas là pour supprimer des pourriels, mais pour sécuriser les e-mails utiles. Je vous en reparlerai.. Elie Sloïm Lire l’article du JDN