Interview Nielsen par le JDN

Par Élie Sloïm, le 7 mars 2004, dans .

Le JDn publie une interview de Jakob Nielsen, spécialiste de l’utilisabilité. Alors, si vous vous y connaissez déjà un peu en ergonomie des interfaces hommes-machine ou sur l’utilisabilité, et que vous voulez apprendre des choses neuves sur ces sujets, passez votre chemin. Si en revanche vous voulez comprendre en profondeur le sens de sa démarche, c’est à lire absolument. Nielsen fait preuve d’une persévérance exemplaire, et je le dis avec une vraie admiration, en répétant en 2004 ce qu’on sait ou plutôt ce que tout le monde devrait savoir depuis des années (10 ans bientôt, en fait )…

Alors, penchons nous un peu sur cette interview, car à l’évidence, son message n’a toujours pas été entendu. Sur la page d’accueil : « Un très grand nombre de sites ne prennent jamais la peine d’expliquer clairement ce qu’ils font en une phrase sur leur page d’accueil. » Qu »est ce qu’un bon site ? : « Un bon site est celui qui permet à ses utilisateurs de trouver facilement ce qu’ils cherchent. Et, à partir du moment où ils l’ont trouvé, de leur donner un contenu compréhensible et qui correspond à leurs besoins.  » Sur la taille des pages : « Il est donc plus prudent de ne pas dépasser 200 kb et vraiment raisonnable de se fixer un objectif de 100 kb » Remarque : je ne suis pas d’accord, et à mon avis, cette valeur n’est valable que si vous êtes certain que personne ne viendra jamais avec un modem RTC. Plus loin, d’ailleurs, Nielsen dit au sujet de la taille des images : « Rappelez-vous qu’il y a encore beaucoup d’internautes sur modem » Sur la résolution d’écran « Reste que le 1024 va rester la taille la plus répandue pendant quelques années encore, et il est donc recommandé d’optimiser le site pour lui. » Pas d’accord avec vous, Jakob. Et si nous disions plutôt que cette notion d’optimisation est très largement utilisée comme cache-sexe pour éviter de se pencher sérieusement sur la compatibilité multi-résolution ? Sur les pops-ups : « Les pop-up sont morts. Il y a déjà tellement d’internautes qui utilisent un outil pour les bloquer qu’aucun site sérieux ne peut plus décemment en proposer.  » Bravo monsieur, on ne saurait être plus clair… Finalement, à la lecture de cette interview, on se rend compte que le faisceau d’évidences que rappelle Jakob Nielsen est d’une très grande simplicité. Eh bien justement c’est tellement simple que pour beaucoup, c’est trop compliqué à comprendre en profondeur. Rappelons que l’un des livres de Jakob Nielsen s’appelle : « Concevoir un site Web : l’art de la simplicité » Oui, c’est effectivement un art. On lui reproche souvent ses prises de position. En ce qui me concerne, même si je ne suis pas toujours d’accord, je trouve son travail admirable. En revanche, je crois qu’il faut maintenant passer à de nouveaux outils pour évangéliser sur l’utilisabilité et plus généralement sur la qualité des sites web. C’est promis, nous en reparlerons sous peu ici même. Elie Sloïm