Openweb reloaded

Par Élie Sloïm, le 25 mars 2005, dans .

Il y a un an environ, j’ai été invité à participer au projet OpenWeb à travers notamment la rédaction de nouveaux articles comme la FAQ décideurs, publiée en octobre sur OpenWeb et reprise un peu plus tard sur le site Temesis.

Le site Openweb constitue une véritable référence dans le moinde francophone des standards, comme j’ai encore pu m’en rendre compte cette semaine à l’université de Saint-Denis de la Réunion, d’où j’écris ces lignes, et où le site était déjà connu et reconnu.

Bien évidemment, la participation a un tel projet est un véritable honneur, et présente pour moi un intérêt considérable, que je vais rapidement expliquer ici-même : Tout d’abord, Openweb me permet à la fois de rester au courant de ce qu’il se passe dans le milieu des standards et d’apporter au projet une optique qualité et conformité orientée vers les managers et les décideurs, qui doivent à mon avis maintenant se saisir pleinement du sujet des standards.
Dans le même temps, j’ai avec ce projet l’occasion de travailler de manière quasi-quotidienne avec des personnes pour lequel j’éprouve énormément de respect, comme Laurent Denis ou Tristan Nitot, sans compter tous les autres, qui ne sont pas les premiers venus. Pour finir, il serait hypocrite de ma part d’oublier ici-même la visibilité considérable que ce projet donne à mes activités et aux idées que je défends,ainsi que les conséquences bénéfiques que peuvent avoir tous les points que je viens d’évoquer sur la réussite de Temesis et de son réseau.

Bref, vous le voyez, les raisons sont multiples pour ne pas prendre ce projet à la légère.

Aussi, lorsque la surcharge d’activité des différents membres du collectif a commencé à nuire à la production régulière de contenus, je me suis proposé pour jouer le rôle de responsable qualité pour le projet et après une rapide analyse de la situation menée avec mes collègues, il est assez rapidement apparu que deux aspects devraient préalablement être mis en place pour assurer un flux suffisamment riche du point de vue des contenus :

  • Elargir l’équipe à de nouveaux contributeurs;
  • Mettre au point un nouveau workflow de publication, plus fluide et mieux organisé.

C’est ce que nous avons annoncé en fin d’année 2004, et grâce au travail considérable mené notamment par Laurent Denis et par l’équipe de nouveaux contributeurs, le site est redevenu une mine à idées, jugez-en à travers la lecture de ce que nous avons publié cette semaine.
Le travail est loin d’être terminé, et si j’avais à qualifier le niveau de maturité que notre production a atteint, je le qualifierai d’efficace, mais fragile. En effet, la défaillance de quelques hommes clés (dont je ne fais d’ailleurs pas partie au premier chef, sans aucune fausse modestie) pourrait encore conduire le projet dans une relative torpeur. Il nous faudra donc travailler pour renforcer le collectif et son mode de travail.
C’est très bien (re)parti.
Elie Sloïm

1 commentaire(s)

  1. Par Laurent Denis, le 26 mars 2005 à 22 h 48 min :

    > En effet, la défaillance de quelques hommes clés pourrait encore conduire le projet dans une relative torpeur.

    Ainsi que nous le constatons à l’occasion de ton petit séjour dans les îles, d’ailleurs. Rendez-nous notre qualiticien !
    🙂

Les commentaires sont fermés.