Lancement site du W3Québec – niveau 3

Par Élie Sloïm, le 12 juillet 2005, dans .

Il y a un peu plus d’un an, en juin 2004, je me levais toutes les nuits vers 4 heures du matin pour travailler en direct avec Denis Boudreau, créateur du W3Québec, sur le libellé des bonnes pratiques Opquast.

Ce travail a duré pendant environ deux mois, et Denis Boudreau a joué un rôle essentiel, en apportant son expérience du Web, mais également une vision moins franco-française, que j’avais appelé de mes voeux dès la création du projet, mais que seuls des Québécois, des Belges, ou encore des Espagnols pouvaient nous apporter de façon pratique.

Par la suite, Denis est encore intervenu sur le projet pour le design des sites, et depuis, ses activités l’avaient un peu éloigné de nous, si j’ose dire.

Mais attention, lui et ses collègues n’oubliaient pas Opquast. J’étais d’ailleurs dans la confidence depuis un moment : Catherine, Clément, Denis, Normand et les autres nous préparaient un site accessible, conforme aux standards du web et pour couronner le tout conforme au niveau 3 des bonnes pratiques Opquast.

Voici le communiqué de presse que m’a transmis Catherine Saguès ce matin. Félicitations et longue vie au W3Québec, à son site et à ses membres.

Pour voir le Web autrement, W3Québec lance son nouveau site

Montréal, le 11 juillet 2005 – Le W3Québec est fier d’annoncer à ses membres et très nombreux sympathisants avides de normes, standards ouverts et bonnes pratiques du Web et du multimédia, qu’ils disposent désormais d’un carrefour électronique contenant toutes les informations nécessaires pour en savoir plus sur la conformité et l’accessibilité des sites qu’ils veulent produire.

À l’initiative du conseil d’administration et de certains membres fondateurs, une équipe s’est bénévolement attelée à la conception et à la réalisation du site de W3Québec. Exit donc la tristounette page qui tenait lieu de site au collectif depuis plus de deux ans et vive les feuilles de style en cascade, les contenus aérés et nombreux (car il y en a beaucoup!) et les bonnes pratiques qui vous font Voir le Web autrement!

Parce qu’il va de soi que pour cette mise en ligne, où design et fonctionnalités règnent enfin en harmonie, W3Québec ne pouvait pas faire moins que mettre en pratique les théories qu’il prône et donc respecter les normes du W3C et les standards ouverts du Web, adopter une politique d’accessibilité et ne pas oublier les bonnes pratiques, telles que recommandées par le projet Opquast.

« Pas question de jouer au cordonnier mal chaussé, car autant fermer tout de suite boutique », de dire Denis Boudreau, président fondateur de W3Québec, lors de la mobilisation des membres autour de « ce projet à la fois rassembleur et témoin du savoir-faire et du professionnalisme qui animent chacun d’entre nous. Ce site doit servir de référence à tous les décideurs, acteurs et professionnels du milieu qui veulent savoir comment obtenir le meilleur du Web. »

Pour découvrir le nouveau site de W3Québec, cliquez ici et n’oubliez pas de l’enregistrer dans vos favoris. Ou signets. C’est selon!

À propos du W3Québec Le W3Québec est né d’une volonté de rehausser la qualité du Web et du multimédia au Québec pour qu’ils deviennent des outils de communication accessibles à tous. À cet effet, le W3Québec entend mettre en lumière les enjeux stratégiques, technologiques, économiques et sociopolitiques liés à leur utilisation et faire connaître la valeur ajoutée des normes, standards et bonnes pratiques à tous les décideurs, acteurs et professionnels du milieu.

Pour de plus amples informations, communiquez avec Denis Boudreau Président fondateur, W3Québec 1751, rue Richardson -bureau 6.506- Montréal (Qc) Canada, H3K 1G6 Tél. : 514.448.2650 Courriel : dboudreau@w3qc.org

7 commentaire(s)

  1. Par Denis Boudreau, le 12 juillet 2005 à 9 h 53 min :

    Merci pour ce petit hommage, ça fait bien plaisir. Comme j’aime toujours te le rapeller, j’ai beau être un peu loin d’Opquast pour le moment, je n’y crois pas moins pour autant! Au contraire, pour moi, ce projet revêt autant d’importance que les normes et autres standards ouverts dont nous pourrions vanter les mérites.

    Et pour information, c’est W3Québec, sans C… Faudrait pas alimenter la confusion qui existe déjà. 😉

  2. Par Elie, le 12 juillet 2005 à 13 h 09 min :

    Et hop, si je ne me trompe, l’erreur est corrigée.
    A bientôt

  3. Par Denis Boudreau, le 12 juillet 2005 à 14 h 14 min :

    Merci, c’est parfait. 🙂

    À bientôt vieil ami.

  4. Par Seb, le 1 décembre 2006 à 8 h 37 min :

    Je suis allé sur le site W3qc et j’ai voulu tester le validateur du code HTML pour deux site. Pour un, l’outil fonctionne et pas pour l’autre. Cela laisse une impression négative…

  5. Par Seb, le 1 décembre 2006 à 8 h 38 min :

    Je suis allé sur le site W3qc et j’ai voulu tester le validateur du code HTML pour deux site. Pour un, l’outil fonctionne et pas pour l’autre. Cela laisse une impression négative…

  6. Par Seb, le 1 décembre 2006 à 8 h 39 min :

    Je suis allé sur le site W3qc et j’ai voulu tester le validateur du code HTML pour deux site. Pour un, l’outil fonctionne et pas pour l’autre. Cela laisse une impression négative…

  7. Par Seb, le 1 décembre 2006 à 8 h 39 min :

    Je suis allé sur le site W3qc et j’ai voulu tester le validateur du code HTML pour deux site. Pour un, l’outil fonctionne et pas pour l’autre. Cela laisse une impression négative…

Les commentaires sont fermés.