La gare Montparnasse et l’accessibilité

Par Élie Sloïm, le 22 juin 2006, dans .

Installé à Bordeaux depuis de nombreuses années, je travaille fréquemment à Paris, à je fréquente à ce titre très fréquemment la Gare Montparnasse. Depuis quelques mois, la SNCF déploie des bannières indiquant que Montparnasse est officiellement une gare laboratoire de l’accessibilité.

Pour l’instant, j’ignore totalement ce qui sera fait dans la gare pour améliorer l’accessibilité, mais je pense que nous sommes potentiellement face à un superbe exemple des avantages que peut apporter cette démarche non seulement aux personnes handicapées mais également à tous.

A mon sens, la Gare Montparnasse n’est pas encore exemplaire, loin de là. Lorsque je me promène avec mon ordinateur sur le dos pour des missions à Paris, tout va bien. Mais j’ai également eu l’occasion de tester un déplacement accompagné de deux enfants en bas age, et là, la notion même d’accessibilité aux personnes “en situation de handicap” prend tout son sens. Dans ce genre de situation, vous avez beau être une personne sans déficience cognitive (certes, tout est relatif) ou motrice majeure, vous êtes immédiatement placé en situation de handicap.

Essayez donc de grimper des escaliers, même mécaniques avec un enfant et une poussette, vous allez voir, le point de vue change radicalement. Il y a deux jours, j’ai d’ailleurs eu l’occasion d’aider un jeune couple avec enfants bloqués en bas d’un escalier à porter une poussette en haut de ce même escalier.

Au delà de ces cas spécifiques, je suis presque certain que les aménagements qui seront faits, qu’ils soient sonores, signalétiques, ou encore de rationalisation des modes de circulation verticaux et horizontaux dans la gare, bénéficieront à tous les publics, et pas seulement aux personnes en situation de handicap. J’ai même l’impression que nous sommes en face d’un très bon exemple de l’intérêt de la démarche accessibilité pour tous. L’avenir nous le dira, et je suis assez impatient de voir ce que cela va donner.

Ceci étant dit, je serais assez intéressé de connaître les limites géographiques de la gare laboratoire de l’accessibilité. La SNCF bouge à Montparnasse, c’est formidable, mais quid de la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens). Car lorsque l’on arrive à Montparnasse, l’étape suivante est souvent de prendre le métro, et lorsque l’on veut aller à Montparnasse, c’est souvent grâce au métro. Et c’est là que ça se gâte. Un trajet banal peut rapidement devenir un chemin de croix. Ce serait un peu long à vous expliquer, aussi, je vous propose un atelier :

  • Prenez une charge de 20 kilos environ (enfant, sac à dos, valise, enclume si vous êtes fou, sac de pierres si vous êtes militaire);
  • Placez-vous au bout du quai N°1, face à la voiture 20 du TGV, TGV lui-même généralement numéroté de 1 à 20.
  • Votre mission, si vous l’acceptez, sera de vous rendre à la station Chatelet par la ligne 4 et de prendre la ligne 11 vers Pyrénées (juste parce que je suis un pervers à tendance sadique).
  • A vos marques ! prêt ! partez!
  • Ah oui, j’oubliais. Bonne chance.

Vous avez en effet devant vous quelque chose comme dix escaliers mécaniques, un bon gros paquet d’escaliers pas mécaniques, des portillons vicieux et étroits à passer, des embranchements à ne pas rater, des trottoirs roulants peu rapides et des trottoirs roulants très rapides qui ne marchent pas, et sans doute quelque chose comme deux kilomètres de marche avant de vous retrouver serré comme une sardine dans une rame de métro bondée.

Je noircis le tableau? A vous de me dire (si vous survivez 😉

8 commentaire(s)

  1. Par Pascale, le 21 juin 2006 à 23 h 04 min :

    Très lucide au contraire, et la province n’est pas ne reste, je peux te l’assurer ! (ceux qui connaissent la gare de Val de Reuil doivent comprendre… 😉 )

  2. Par Gilles, le 22 juin 2006 à 8 h 33 min :

    Je fréquente tous les jours cette gare. Voici une anecdote… Un jour d’été (il faisait donc chaud dans le métro), mon épouse et moi devions aller aux Halles pour quelques courses. Nous sommes tombés, dès la sortie des portillons (parce que quand on vient de la banlieue, en plus on a droit à des portillons…), sur quatre Belges qui revenaient de Lourdes. L’une d’entre elles, âgée, était en fauteuil, mais marchait néanmoins avec (de très grandes) difficultés. Une de ses filles avait elle aussi des problèmes de marche. L’une comme l’autre étaient de surcroît un peu fortes. Chacune des quatre était chargée de bagages. Et elles voulaient aller gare du Nord… Leur contact à Paris les avait laissées tomber, à ce que j’ai cru comprendre. Imaginez donc le convoi que nous avons dû former pour les piloter dans le métro (ligne 4), avec la personne qu’il fallait aider à passer les escaliers, les portillons (évidemment, ceux-ci sont juste assez étroits pour interdire le passage d’un fauteuil déplié), les bagages (lourds…). Et le conducteur de la rame qui, à l’arrivée, a fait sonner la sirène de fermeture automatique des portières alors que la dame n’avait pas fini de sortir!!! Nous avons mis une heure à peu près. Et à la gare du Nord, personne au point d’accueil des handicapés. Franchement, ce jour-là, j’ai eu honte…

  3. Par Nico, le 22 juin 2006 à 8 h 45 min :

    Et le pire dans tout ça, c’est qu’on paye ce service ; sans oublier les odeurs.

  4. Par Jean-François, le 7 septembre 2006 à 9 h 15 min :

    C’est tout à fait exact.
    Il se trouve que justement je réside près de la station Pyrénées et je suis amené régulièrement à organiser un convoi du type enfant de 4 ans et grosses valises vers la gare Montparnasse via les lignes 11 et 4.
    Et alors là, une prise de conscience s’effectue (voire même de l’indignation) face à l’effort physique qu’il faut accomplir pour réaliser ce parcours. A un moment je me suis demandé si ce n’était pas un pervers sadique qui avait conçu le circuit souterrain existant sous la gare. Notamment, le chemin en débarquant à la gare oblige à prendre des escaliers pour descendre de 2-3 mètres parcourir 10 m puis remonter de 2-3 mètres et cela 2 à 3 fois sur ce trajet.
    Pour les personnes souffrant d’un handicap moteur, s’ils se risquent dans le coin, autant leur indiquer tout de suite de sortir pour faire le trajet à l’extérieur. Pour les autres, ça pourrait bien être le même conseil.
    La RATP à un encore un gros chantier devant elle pour améliorer cette situation.

  5. Par Stéphane Deschamps, le 22 novembre 2006 à 9 h 45 min :

    Tiens, un truc tout con : chaque fois que je suis à Montparnasse je m’épate des marches granitées grises, qui sont casse-gueule au possible.

    Avec un seul oeil valide, je n’ai aucune perception des distances, alors ces grands escaliers (par exemple pour descendre des lignes de banlieue vers les lignes de métro) sont un cauchemar.

    Tu devrais prendre les escaliers roulants, me rétorquera-t-on.

    Certes oui. Sauf que, encore une fois, sans perception de ce qui se passe, j’ai passé des années à voir le sol se dérober sous mes pieds quand j’approchais d’un escalier mécanique. Je vous rassure, ça va mieux maintenant. Je pensais que c’était une trouille phobique, alors que c’était juste un handicap 🙂

    (depuis longtemps je me dis qu’un jour je ferai un article là-dessus, mais bon, puisque tu en parles, je m’épanche ici :))

  6. Par Lau, le 14 juillet 2007 à 12 h 54 min :

    Et que penser du Parking Tour Montparnasse avec accès direct à la gare, certes… mais en traversant le parking à pied (l’accès au RDC n’a même pas droit à une rampe distincte de celle utilisée par laes véhicules!!!) puis en montant toujours à pied, aucun ascenceur, que des escaliers…
    j’ai testé avec une valide de 20 kg au moins, il y a plus agréable !!!

  7. Par Sandra-qg, le 20 août 2007 à 20 h 10 min :

    <a href= hypyti.angelfire.com >kick-ass-girls com</a> <a href= bukile.angelfire.com >actress jayamalini sexy video</a> <a href= gamada.angelfire.com >mecanismos de defensa psicologia</a> <a href= gotiqe.angelfire.com >short clip porn</a> <a href= jumepu.angelfire.com >?eaioiua O?aioee</a> <a href= jomeje.angelfire.com >eiio?ieuiay caeoiea n Aioiiii I?eaieuiiaui</a> <a href= locahy.angelfire.com >niaaioiau Ski-do</a> <a href= dixuby.angelfire.com >Resignation Format Letter</a> <a href= buquca.angelfire.com >1618westseafoodgrille com</a> <a href= keqyse.angelfire.com >los simpsons porno marg</a>

  8. Par Nathalie, le 10 février 2017 à 15 h 20 min :

    11 ans apres , on en est au même point !

Les commentaires sont fermés.