Rien à voir (théâtre)

Par Élie Sloïm, le 3 avril 2008, dans .

Irene Dafonte Riveiro - affiche carmelaIl n’y a pas que le Web dans la vie. Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler aujourd’hui d’un tout autre sujet que l’accessibilité ou la qualité web. Avec la bénédiction de l’équipe de Temesis, je vais vous parler de théâtre, et plus exactement, d’une pièce qui pour de nombreuses raisons me tient particulièrement à coeur.

Pour ceux qui seront dans la région de Bordeaux le 12 avril 2008, je vous propose de vous rendre à Pessac pour voir la pièce Ay Carmela, de José Sanchis Sinisterra dans une mise en scène de Fausto Olivares. La comédienne qui joue Carmela, et que vous voyez sur la photo ci-dessus (en général, elle n’a pas de terre sur le visage 😉 s’appelle Irene Dafonte Riveiro. Il se trouve qu’il s’agit de la personne avec laquelle je partage ma vie depuis maintenant une quinzaine d’années. Irene est espagnole, et elle porte à travers ce rôle un bon bout de l’histoire de sa famille. Quand à Fausto Olivares, qui met en scène et joue le rôle de Paulino, c’est un homme et un comédien exceptionnel. Pour l’anecdote, webmaster amateur à ses heures, il a trouvé le moyen de participer aux forums Opquast en 2004, ce qui en fait un contributeur de la première heure.

La pièce a été jouée une bonne quinzaine de fois depuis sa création à Bègles fin 2007, et jusqu’ici, je m’étais abstenu d’en parler. J’ai vu la pièce à deux reprises, lors de la première, puis après une dizaine de représentations. Comme la plupart des personnes avec lequel j’en ai parlé à cette dernière occasion, j’en suis sorti absolument bouleversé, et certainement pas parce que ma femme joue dans la pièce. Alors voilà, si vous aimez la langue et la culture espagnole, je vous conseille la pièce sans hésiter. Attention, la pièce est jouée en version originale espagnole, sur-titrée en français. Si vous ne parlez pas espagnol, ne vous mettez pas au tout premier rang, de façon à avoir le recul pour lire les sur-titres en français et suivre l’action sans effort. En ce qui me concerne, si je trouve une baby-sitter, j’y serai 😉

Informations pratiques :

Salle Le Royal
32, Avenue Jean Cordier
Pessac
Réservations : 05 56 07 23 90

P.S. : Irene tient un blog en français, pour en savoir plus allez faire un tour.

4 commentaire(s)

  1. Par Oncle Tom, le 3 avril 2008 à 0 h 15 min :

    Avant d’appeler, y’a une heure précise ? Le soir je suppose.

  2. Par Elie, le 3 avril 2008 à 16 h 38 min :

    @oncle tom : pas la moindre idée, mais à mon avis, il y a des gens qui répondent dans la journée.

  3. Par Milano, le 18 juin 2008 à 19 h 31 min :

    Vous aimez les spectacles de théâtre à Montréal, dans les environs ou dans les Laurentides ? Venez découvrir les nouvelles productions du Théâtre des Marguerites, de la Tohu, du Cirque du Soleil et de biens d’autres événements !
    Un article à ne pas rater sur Qctop: http://www.qctop.com/articles/th...

  4. Par Les Strapantins, le 7 juillet 2008 à 1 h 29 min :

    Bonjour,
    je vous conseille à tous de venir voir un spectacle rafraichissant, Quai de scènes au Ranelagh. La jeune Compagnie Les Strapantins , après le Studio Théâtre de Montreuil et après avoir fait la première partie du chanteur M au Bataclan, se produit au Théâtre Le Ranelagh du 10 au 26 juillet, du jeudi au samedi à 21h.

    Six comédiens, les Strapantins.
    Sur scène, sans mots, parlent du métro.
    De vous,
    Des drôles de tableaux que vous formez,
    Dans les rames et sur les quais,
    Dans les gares, dans leurs couloirs.
    Entre le film muet, le mime,
    Le cartoon et le n’importe quoi,
    Musiques et sons
    Transportent spectateurs et comédiens
    Dans l’univers déjanté de vos métromanies…

    THÉÂTRE LE RANELAGH
    5, rue des Vignes – 75016 Paris
    Métro : La Muette – Passy – RER C : Boulainvilliers
    Parkings : 19 et 80, rue de Passy
    Prix des places : 20 euros Réduction : 10 euros
    Réservation au 01 42 88 64 44

    Venez nombreux !

Les commentaires sont fermés.