Inspecteur public Opquast Reporting

Par Élie Sloïm, le 27 octobre 2011, dans .

Depuis quelques semaines, Opquast reporting propose un nouveau service gratuit. Il s’agit d’un inspecteur qualité de pages Web. Sa spécificité est qu’il analyse non pas les pages HTML envoyées par le serveur mais les pages telles qu’elles sont vues sur les postes des utilisateurs. A l’heure où javascript est utilisé massivement sur les sites Internet, c’est la seule solution pour apporter des résultats solides.

Pour utiliser cet inspecteur sur une page, saisissez l’adresse de la page web que vous voulez tester – attention, ci-dessous, c’est une capture 😉 –

formulaire de lancement Inspecteur opquast

Si votre adresse est correcte et que l’inspecteur arrive à accéder à la page, vous obtiendrez un rapport comme celui-ci :

Rapport d'inspection

Vous avez accès à plusieurs onglets :

  • Tests : ce sont les tests qualité. des filtres permettent de choisir les résultats et la checklist dont sont issus les tests ;
  • Code : c’est le résultat d’une validation au validateur W3C ;
  • Images : ce sont les images et leur contenu alternatif ;
  • Liens : nous testons les liens de la page, leur titre et leur statut ;
  • Fichiers : ce sont les fichiers qui ont du être chargés et la chronologie de chargement.

Voilà, vous avez largement de quoi vous amuser et ce n’est pas fini, nous allons ramener beaucoup d’informations de plus en plus précises et de plus en plus utiles dans les prochaines semaines.

Maintenant, il faut que je revienne à la question de la fiabilité des résultats. Notre inspecteur a été testé cet été sur des dizaines de pages web fictives et nous avons fait des centaines de tests. Pourtant, dès l’annonce de la sortie de cet outil sur twitter, nous nous sommes rendus compte que de nombreux tests n’étaient pas corrects. Fabrice Bonny m’a indiqué que nous avions plus progressé après 24 heures en ligne sur des cas réels qu’en deux mois sur des pages web fictives (testcases).

De nombreux tests ont été corrigés depuis. La solution technique semble bonne : nous testons ce qu’il faut tester, c’est à dire les pages telles qu’elles sont vues par les utilisateurs et pas les pages HTML envoyées par le serveur. Sur le plan de la performance, l’outil a tenu la charge lorsque nous l’avons un peu stressé. Il nous reste notamment à améliorer les tests avec vous, les utilisateurs, sur des cas réels. Nous venons donc de mettre en place un système qui vous permet si vous le souhaitez de nous remonter directement des informations sur la pertinence des résultats. Pour ceci, cliquez sur l’icône situé à la fin de chaque ligne dans l’onglet des tests.

Signalement feedback

Vous aurez ensuite accès aux détails de vos tests et à la possibilité de signaler les résultats corrects et douteux.

feedback

Merci à tous ceux qui nous ont déjà fait des retours (notamment Patrice Bourlon, mes captures lui rendent hommage), et bravo à l’équipe de développeurs pour la qualité de leur travail, et la pertinence des choix technologiques effectués. Si vous voulez analyser jusqu’à 250 pages, faire du monitoring (de la surveillance de pages), faites-nous signe, des abonnements sont à votre disposition et nous pouvons également vous installer un serveur.

C’est le moment de lancer la qualité Web dans votre entreprise, vous ne croyez pas ? Pour toute information, contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous renseigner.

3 commentaire(s)

  1. Par Sylvain, le 22 février 2012 à 12 h 19 min :

    ça m’a l’air tout simplement excellent, dommage qu’il soit nécessaire de s’inscrire pour en profiter, j’aurais bien souhaité tester une version de démo avant 😉

  2. Par elie, le 22 février 2012 à 13 h 18 min :

    @sylvain : nonnon, il n’est pas nécessaire de vous inscrire. Choisissez le lien “Testez votre site” en haut de la page d’accueil de http://reporting.opquast.com, et c’est gratuit, sans inscription, ou allez directement à l’adresse :
    http://reporting.opquast.com/inspec

  3. Par hug avenue publicite, le 29 décembre 2013 à 15 h 46 min :

    Charmant billet. j’adore votre forme de narration: propre ou spirituel. Avec le désir de dévorer les prochains…

Les commentaires sont fermés.