Baromètre qualité des sites de Régions françaises : Haute-Normandie en tête du classement

Par Muriel de Dona, le 12 juin 2012, dans .

Après le baromètre des SSII, c’est au tour des Régions françaises de passer au crible du baromètre qualité Web réalisé par Temesis avec l’outil Opquast Reporting. Bien qu’aucun des sites analysés ne présente de résultats catastrophiques, le baromètre montre que les obligations légales en matière d’accessibilité ne sont pas encore totalement respectées. La Haute-Normandie se détache des sites des autres Régions avec un score de conformité de 81% pour la qualité de son site Internet, ce qui la place en tête du classement.

Education, emploi, santé, transports, aménagement du territoire… Les collectivités territoriales sont en charge de tous ces domaines qui occupent une place prépondérante dans la vie quotidienne des français. Elles privilégient de plus en plus le web pour véhiculer l’information à leurs usagers. Mais leurs sites sont-ils pratiques et correctement conçus ? Renforcent-ils la visibilité de la Région ? Sont-ils accessibles au plus grand nombre comme l’impose l’article 47 de la loi de 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ?

Principaux résultats

Premier constat : parmi les critères non respectés par la totalité des 26 sites de Régions françaises, la majorité concerne l’accessibilité des sites aux personnes handicapées. Or, tous les services de communication publique des collectivités territoriales sont censés respecter le Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA) dont sont issus certains critères du baromètre. Ce référentiel permet non seulement aux personnes handicapées d’accéder aux contenus du site mais également à un grand nombre d’utilisateurs d’exploiter les contenus indépendamment de leurs équipements, de leur connexion ou du contexte d’utilisation.

Dans ce baromètre, la Haute-Normandie se distingue par ses bons résultats globaux (81% de conformité) avec seulement 14 critères non conformes sur 112 et de bonnes notes dans toutes les rubriques du référentiel d’analyse. Les sites Internet des régions Île de France et Languedoc-Roussillon ont tous deux atteint le taux de conformité de 77% et occupent donc la deuxième place du podium. Sur la troisième marche, on retrouve la Corse avec 75% de conformité. Martinique et Guadeloupe ferment le classement avec des conformités respectives de 56 et 55%.

La prochaine édition de ce baromètre sortira d’ici l’été, il sera alors possible de vérifier les évolutions de chaque collectivité.

Baromètre qualité web des sites de Régions : les 10 meilleurs sites

Méthodologie

L’étude a été effectuée avec l’outil Opquast Reporting qui permet d’analyser la qualité des sites et de générer des statistiques complètes sur des parcs de sites. Pour la société Temesis, à l’origine de cette étude, l’enjeu est bien sûr de sensibiliser les professionnels à la qualité Web, mais aussi de mettre en évidence l’intérêt et les fonctionnalités de l’outil Opquast reporting.

En pratique :

Ils en parlent

Articles liés

3 commentaire(s)

  1. Il y a une ambiguïté permanente dans votre article entre Qualité des sites web (Opquast) et obligation légale (Art. 47 de la loi de 2005, RGAA).
    Votre baromètre concerne la qualité qui englobe des critères en plus de ceux du RGAA, mais sortent du domaine de la loi.
    La Région Rhône-Alpes avec son site http://www.rhonealpes.fr peut être fière de son taux de conformité au RGAA de 89 % (audit Juin 2012) et qui va rapidement augmenter avec la correction rapide de critères dans les prochains jours.

  2. Bonjour Magali,
    Il est exact que le baromètre comporte à la fois des critères qualité et accessibilité. Le score global prend en compte 112 critères, dont beaucoup ne relèvent pas de l’accessibilité, et il est exact qu’en termes de communication, étant donné la nature des résultats et l’urgence de la situation, nous avons pris le parti d’insister sur l’accessibilité.

    Vous avez fait du très bon boulot sur rhonealpes.fr, ce n’est nullement remis en cause, et j’espère que vous serez suivis. Si ce baromètre contribue à faire bouger les choses pour d’autres régions, voire à déclencher des démarches qualité durables (vous savez que ce n’est pas une lubie récente chez nous), nous en serons ravis.
    Amicalement.

Les commentaires sont fermés.