Opquast desktop indisponible sur le site des add-ons Mozilla

Par Élie Sloïm, le 7 juillet 2012, dans .

Olivier Meunier m’a prévenu vendredi soir vers 21h00 : la revue complète de l’extension Opquast desktop a donné lieu à un rejet de la part de Mozilla. À l’heure où je vous parle, l’extension n’est donc plus disponible sur le site des add-ons. Voici quelques explications.

Les raisons que le reviewer (la personne qui a analysé le code de l’extension et prononcé le refus) nous a indiqué par courriel sont d’ordre purement technique. Il y en a plusieurs, nous allons avoir pas mal de choses à corriger, mais rassurez-vous, les fondements de l’extension ne sont nullement remis en cause. Mozilla fait très attention à la qualité du code des extensions, notamment du point de vue de la performance et de la sécurité. Et d’ailleurs, Mozilla a parfaitement raison. Pour avoir une idée de ces règles, je vous invite à consulter la page qui décrit le processus de revue.

Nous serions tout de même très mal placés chez Temesis pour nous plaindre de l’existence de standards de qualité et de la volonté d’un éditeur de les faire respecter, n’est-ce pas ?

Bref, en attendant, soyez tranquilles, Opquast desktop ne fait rien de suspect ou de désagréable. Nous allons corriger tout cela, l’extension va rapidement respecter les standards Mozilla et redevenir disponible sur le site des add-ons.

Par ailleurs, vous pouvez télécharger et utiliser tranquillement la dernière version de l’extension, elle reste disponible, installable, et de l’avis général, excellente. Pour la télécharger, vous pouvez vous rendre à l’adresse suivante.

https://github.com/Opquast/opquast-desktop/downloads

Par ailleurs, nous proposerons une page de téléchargement un peu moins geek dès lundi.

Comme vous le voyez, je n’ai pas grand chose à redire sur les exigences de Mozilla par rapport à la qualité du code. En revanche, je considère que la suppression pure et simple par Mozilla de la page de présentation et de téléchargement de l’extension est honteuse. Et je pèse mes mots. C’est un manque de respect total vis-à-vis des développeurs de l’extension, vis-à-vis de ceux qui ont publié des revues (à ma connaissance, Opquast desktop avait 6 revues à 5 étoiles, elles ont disparu), vis-à-vis des utilisateurs finaux qui demandent publiquement pourquoi l’extension n’est plus disponible, et enfin vis-à-vis des producteurs de contenus (à titre d’exemple, Alsacréations a du mettre l’article consacré à l’extension hors ligne, et d’ailleurs, je n’ai pas eu le temps de le lire).

J’ai beaucoup d’amis chez Mozilla, je sais à quel point ils sont attachés à l’épanouissement d’un écosystème de développeurs. Je vais le dire très clairement et sans colère aucune aux gens de Mozilla : traitez-nous bien. Traitez-nous mieux. Beaucoup mieux.

Des solutions ?

  • Laisser la page en ligne, quitte à désactiver le téléchargement de manière temporaire ou à le laisser avec des avertissements
  • Prévenir les auteurs quelques heures à l’avance
  • Fournir des explications bien plus détaillées qu’une page 404
  • Ne jamais faire ce genre de suppression de contenus un vendredi soir.

10 commentaire(s)

  1. Hé bien, content de lire le pourquoi du comment. Et je partage assez ce point de vue, faire et avoir des exigences de qualité, je ne peux qu’approuver.

    Le faire de manière un poil plus élégante (je parle en tant qu’utilisateur, tomber sur une 404, c’est un peu sec), cela serait encore mieux. D’autant plus que cette extension est un petit bijou.

  2. Un mal pour un bien, je le souhaite.
    Temesis a une voix portant plus que celle de modestes développeurs concevant amoureusement des extensions dans leur coin et ne pouvant peut-être pas faire entendre le même message aussi distinctement que vous. Je ne doute pas que tout sera rétabli prochainement.

  3. Bonjour,

    Évidemment, je partage le souci de qualité de Mozilla… mais c’est un coup dur pour toute l’équipe qui a partagé le résultat d’un énorme travail, surtout dans les conditions où cela c’est passé 🙁
    J’avoue ne pas bien comprendre pourquoi l’extension n’est pas restée en mode test, alors qu’il y avait déjà plusieurs avis positifs et aucune plainte (et on sait que les râleurs sont généralement plus prompts à s’exprimer…).

    La seule chose que nous puissions faire, c’est de communiquer un maximum sur l’évolution de cet « accident » de parcours !

    Amicalement,
    Monique

  4. Est-ce que ça veut dire que si je continue à utiliser cette version mon ordinateur va exploser ? 😉

  5. Disclaimer: Je suis employé par Mozilla mais je ne m’occupe aucunement de AMO (le petit nom de addons.mozilla.org).

    Merci pour les retours d’abord, c’est toujours utile. Malheureusement, aucun francophone ne s’occupe d’AMO (à ma connaissance). Donc le mieux sera de faire ce retour soit directement au relecteur, soit sur le forum dédié[1].

    Quelques remarques :
    – Les relecteurs sont bénévoles donc ils font les relectures quand ils le peuvent. Et ça inclut le vendredi soir et le week-end.
    – Je pense que vous ne devriez pas promouvoir la version non-AMO pour l’instant. A priori, elle n’inclut pas de système de mise à jour, du coup tous les gens qui l’installeront resteront bloqués sur cette version. Ou alors il faut inclure le système de mise à jour.

    1] [http://forums.mozilla.org/addo…

  6. Avertissement liminaire : je suis un bénévole fanatique, mais complètement ignorant du processus interne d’AMO.

    Je comprend tout à fait ce que vous devez ressentir. Malheureusement, vu de l’extérieur, je ne vois pas trop comment éviter ce genre de chose. À partir du moment où un relecteur d’AMO a jugé qu’une extension ne répond pas aux critères de Mozilla, il me semble juste que l’extension ne soit plus téléchargeable. Si elle ne répond pas aux critères, cela signifie qu’elle peut dégrader l’expérience des utilisateurs qui l’installent, voire être malveillante à leur égard. La laisser malgré tout disponible serait une rupture du contrat de confiance entre AMO et ses utilisateurs. Les avis positifs n’y changent rien. Un logiciel espion pourrait avoir des avis positifs parce qu’il est utile.

    Concernant les suggestions d’Elie, je suis dubitatif. Vaut-il mieux une page 404 ou une page « Cette extension est potentiellement dangereuse, donc nous l’avons retirée » ? Pas sûr que la 2° solution ne soit pas pire. Prévenir les auteurs à l’avance ? C’est laisser pendant quelques heures des utilisateurs installer une extension qui peut poser problème. Le critère « vendredi soir » me semble tout aussi peu pertinent.

    Alors oui, le processus mérite sans doute d’être amélioré, mais la meilleure solution me semble encore malheureusement de ne pas communiquer sur une extension avant qu’elle n’ait été approuvée (et n’oubliez pas que chaque nouvelle version devra être ré-approuvée).

    Bon courage pour la mise en conformité, et j’espère que cet épisode malheureux devriendra rapidement un mauvais souvenir, car l’extension déchire.

  7. @clochix : je comprends ton raisonnement, mais dans ce cas, il faut aller au bout de ce raisonnement : si le risque n’est pas acceptable, une extension ne doit tout simplement pas pouvoir sortir sur le site des add-ons si elle n’a pas été validée.

    Actuellement, on laisse des gens télécharger des extensions non validées pendant deux semaines, en avertissant au passage des risques de télécharger une extension non vérifiée, Puis, si l’extension n’est pas validée, on défonce la page, les liens, les stats, les revues ?

    On coupe instantanément un truc qui était tout à fait acceptable pendant deux semaines avant?

    Il existe de multiples solutions pour résoudre le problème, mais actuellement, à mon avis, c’est un processus mal fichu.

    Soit c’est de la modération a priori, et rien ne sort tant que ce n’est pas revu. Soit c’est de la modération à posteriori, et on maintient les mêmes avertissements avant et après la modération.

    Bon, personnellement, j’ignorais jusqu’à l’existence de ces standards et de ce processus il y a un mois. Les développeurs de Temesis m’auraient dit : « on propose l’extension à Mozilla et quand ils valident on permettra le téléchargement », ça ne m’aurait pas plus choqué que ça.

    Mon cher @clochix, l’avenir de cette extension n’a pas la moindre importance. Elle sera validée dans un mois, six mois, un an. Si Mozilla veut tenir compte de mes remarques, tant mieux, et sinon, tant pis.

  8. Le processus actuel est mal fichu, mais c’est le fruit d’une longue évolution et probablement la moins mauvaise solution à cet instant, compte tenu des nombreuses contraintes parfois contradictoires. Je crois que si le téléchargement avant revue a été autorisé, c’est qu’on manque de relecteurs, et qu’il fallait souvent attendre des semaines avant une validation, ce qui était frustrant pour les développeurs. Donc l’idée actuelle est de permettre l’installation de l’extension avant sa relecture, en partant du principe que les critères de validation étant publics, la validation devrait se faire.

    En tout état de cause, il y a évidemment encore des choses à améliorer, mais pour ça il faut comme Anthony le suggère basculer le débat vers les fora d’AMO. Si ton coup de gueule reste ici, il ne remontera pas aux oreilles des responsables d’AMO.

  9. Bon alors mozilla, on y a droit quand à cette extension ?

    J’aimerai la conseiller, mais je voudrais qu’elle soit sur le market officiel (fait plus sérieux, permet les mises à jours automatiques)….

  10. @quent57 : l’extension revient bientôt, nous avons du reprendre de gros morceaux d’architecture pour éviter tout problème avec les guidelines Mozilla. Dans quelques jours, cela devrait être bon 😉

Les commentaires sont fermés.