Vos cartes de visite accessibles

Par Élie Sloïm, le 30 octobre 2012, dans .

IMG_1336.jpgIl y a quelques jours, @korben a publié sur twitter la photo d’une des cartes de visite de Temesis en précisant que c’était une bonne idée de doubler l’information en braille. Une bonne idée ? Non. Une très bonne idée, je vous assure. Voyons donc rapidement pourquoi et comment il faut procéder, à qui vous pouvez vous adresser et combien cela pourrait vous coûter.

Peut-être vous demandez vous quel est l’intérêt de faire des cartes de visite en braille alors que je ne travaille pas pour ou avec des personnes non-voyantes? Il y a de multiples réponses.

Lorsque vous donnez une carte en braille à quelqu’un, qu’il soit voyant ou non-voyant, vous donnez l’exemple, vous montrez qu’il est possible de communiquer de manière universelle et votre carte est infiniment plus précieuse et plus rare que toutes les autres cartes. De fait, cela fait 3 ou 4 ans que nous avons ces cartes de visite en braille et, à chaque fois que je la donne à un interlocuteur, même dans de très grosses sociétés, j’ai l’impression de donner un peu plus qu’une carte de visite. Je crois également que peu des personnes à qui je l’ai donnée l’ont mis à la poubelle. La réaction la plus fréquente est : “c’est génial, ça”, puis “Qu’est-ce qu’il y a de marqué “? La réponse est donnée plus loin dans ce billet.

Et puis, il y a les fois où la carte est utile à la personne, vraiment. Cela m’est bien sûr arrivé avec les personnes non-voyantes avec lesquelles je travaille mais je me rappelle d’un jour en particulier où j’ai rencontré par hasard, dans ma rue, Karima Medjeded, championne paralympique de judo à Athènes. Mes enfants étaient totalement sidérés de rencontrer une championne olympique dans un sport qu’ils pratiquent et je crois que Karima était elle aussi assez surprise de recevoir une carte de visite en braille. Bref, même si votre carte de visite n’est réellement utile qu’une seule fois, ça vaut le coup.

En pratique

Alors, en pratique, chez Temesis, c’est Aurélien Levy (notre maître à tous) qui a établi les modèles de cartes au format standard (il est également à l’origine du choix de les rendre accessibles à tous). Nous les avons par la suite envoyées à l’association Valentin Haüy qui nous a produit un devis. Comptez entre 35 et 50 centimes TTC par carte de visite, tout dépend du nombre de modèles et du volume, comme toujours dans le domaine de l’imprimerie. C’est plus cher qu’une carte de visite normale, mais c’est vous qui voyez 😉 Bien sûr, tous les membres de Temesis ont maintenant leur carte de visite sur ce modèle.

Les caractères braille prennent beaucoup plus de place que les caractères typographiques. En conséquence, le texte en braille se limite à « Temesis – mon prénom et mon nom puis mon numéro de téléphone. »

IMG_1337.jpg

Bref, c’est parti ? Vous avez envie de le faire, alors allons-y. Voici le contact chez notre fournisseur, je donne ses coordonnées avec son autorisation :

Karima Hamitouche-Saonit
AVH/Imprimerie braille
5 rue Duroc 75343 Paris cedex 07
Tél : +33 1 44 49 27 27

Si vous connaissez d’autres fournisseurs, indiquez les en commentaires. Ah la la la la, vous allez en être bien fiers, de vos nouvelles cartes de visite universelles.

7 commentaire(s)

  1. Par Victor Brito, le 30 octobre 2012 à 17 h 54 min :

    Je m’excuse de jouer le rôle du rabat-joie ; mais, ne serait-il pas plus judicieux de fournir une carte de visite équivalente au format vCard, qui a l’avantage de s’affranchir du format papier et de ses limites et de reproduire à l’identique les informations visibles de quiconque peut se servir de ses yeux ?

  2. Par David Lafon, le 30 octobre 2012 à 18 h 03 min :

    L’avantage indéniable d’une carte papier est de ne pas perdre en instantanéité du moment. Tout le monde n’a pas forcément un smartphone, portable, ordinateur, tablette sous la main au moment d’un échange. On peut effectivement envoyer par mail, plus tard… avec les risques que cela induit. Je n’y vois que des avantages : ça retient l’attention de tous et ça diffuse une information, certes restreinte mais suffisante, aux personnes malvoyantes. Comme on dit dans les milieux autorisés : ça fait le job ! 🙂

  3. Par Cyberbaloo, le 30 octobre 2012 à 20 h 43 min :

    Et le mail a la place du numéro c’est possible ou c’est trop long ?
    J’aime beaucoup l’idée et vous avez bien raison !

  4. Par Jacques Pyrat, le 30 octobre 2012 à 21 h 36 min :

    Sachant que sur les 100.000 aveugles vivant en France, seuls 10% lisent le braille (source J’en crois pas mes yeux, saison 1, Braille), il me semble qu’il telle carte est un formidable levier de sensibilisation, mais que sa lecture en braille doit être anecdotique.

    Mais ça reste une super bonne idée… pour faire toucher du doigt l’accessibilité 😉

  5. Par IronCard, le 6 mai 2013 à 10 h 23 min :

    Une idée novatrice, à voir si la demande suit ! Mais je peux vous soumettre l’idée de les imprimer cette carte de visite originale sur support métal, plus solide et pratique sur le long terme. A voir

  6. Par imprimeur en ligne, le 1 avril 2015 à 10 h 15 min :

    Le braille sur les cartes de visite est une très bonne idée, en plus d’offrir une plus grande exposition à notre entreprise, il permet à tout le monde d’y accéder.

  7. Par agence pub à fès, le 22 mai 2015 à 18 h 09 min :

    j’ai bien apprécié l’idée d’une une carte visite en braille

Les commentaires sont fermés.