All posts by Élie Sloïm

Les sessions de formation Référent formateur qualité Web continuent en 2019. Nous aurons une session la semaine prochaine à Bordeaux et fin avril à Paris. Plusieurs de nos prospects et clients nous ont demandé le programme des sessions de fin d’année. Le voici.

Parmi les nouveautés, et pour la première fois, nous allons vous proposer une session à Lyon. Les plus perspicaces d’entre vous noteront que cette session tombe pile poil pendant la fête des lumières. Est-ce vraiment une coïncidence, je n’en suis pas certain.

Il y a aura également une session à Bordeaux en toute fin d’année. Celle de la semaine prochaine est pleine et on ne change pas une équipe qui gagne.

C’est parti pour les informations pratiques :

  • 24, 25 et 26 avril 2019 à Paris
  • 12, 13, et 14 juin 2019 à Paris
  • 23, 24 et 25 octobre à Paris
  • 27, 28, et 29 novembre 2019 à Paris
  • 4, 5, et 6 décembre 2019 à Lyon
  • 11, 12 et 13 décembre 2019 à Bordeaux

Pour en savoir plus sur cette formation consulter notre page de présentation ou téléchargez le programme et le coupon d’inscription (PDF – 615ko)

Il y a environ deux ans, j’avais remarqué sur Twitter une personne qui semblait vraiment ne pas du tout apprécier Opquast. Son propos faisait sens : après tout, pourquoi utiliser une liste de bonnes pratiques comme Opquast plutôt que des bonnes pratiques promues par des acteurs indiscutables comme Google? Pourquoi s’intéresser à une certification portée par un petit groupe de professionnels en France alors qu’il existe des acteurs plus reconnus ?

Pour comprendre, j’ai quand même souhaité prendre contact avec cette personne, et après quelques échanges je lui ai envoyé le mail ci-dessous.

Je me dis qu’avec le recul, ce message peut être intéressant pour tout le monde. C’est un mail envoyé en privé, le voici.

Bonjour
[…]
Je vais essayer de vous donner quelques infos, qui ne sont peut-être pas évidentes :

  • Le premier référentiel date de 2004, et il a été mis en licence ouverte (CC-BY-SA) sous l’impulsion de défenseurs du logiciel libre qui nous ont un peu tordu le bras pour enlever la mention NC (non commercial)
  • Chaque version du référentiel fait l’objet de discussions publiques, auxquelles pas mal de monde a participé.
  • On ne sélectionne les règles que lorsque l’on peut écrire un objectif (valable pour l’utilisateur), une mise en œuvre (faisable) et un moyen de contrôle (vérifiable)
  • On dégage des centaines de règles non valables (c’est un massacre). Les règles acceptées, les échanges, les règles évacuées sont visibles en ligne (ici : http://checklists.opquast.com/fr/workshops/ et ici pour la CL Qualité Web http://checklists.opquast.com/oqs-v3/workshops/ )

Donc, ça c’est pour la validité de nos règles. On ne les décrète pas. On bosse comme des malades pour qu’elles soient valables et on a une méthode publique pour les valider. C’est 20 ans de boulot, d’édition, d’échanges avec les meilleurs pros sur CSS, l’eco conception, l’ergonomie etc..). On s’est planté sur une vingtaine de règles en 2004, sur 5 en 2010, et on n’en retire aucune sur les 226 règles de la version 2015.

Et d’ailleurs, croyez-moi, quand on écrit 500 pages de bêtises (je pense au livre qualité Web), les gens du métier (et nous ne travaillons presque qu’avec des gens du métier) s’en rendent compte.

Maintenant, on aimerait bien qu’elle soient connues et appliquées, ces règles, évidemment. Et là, on a essayé plein de trucs. Des outils de pilotage, une extension de test Open Source, des newsletters, des conférences, des contenus en licence ouverte. Et on s’est plantés, on a échoué.

Et on s’est dit finalement, est-ce qu’il faut vraiment les appliquer ? Et la réponse est « non pas forcément ». On s’est dit : il faut les appliquer en connaissance de cause, et donc, en connaissant l’impact de ses choix. C’est le minimum (pour nous) de la part d’un pro.

Ca donne ça :
https://www.opquast.com/qualite-web-opquast/
Notez bien que chaque règle est argumentée pour les utilisateurs d’un site (ce sont les objectifs).

L’autre aspect de la certification, c’est ça :
https://www.opquast.com/glossaire/

Alors voilà :
Est-ce qu’on peut faire du frontend sans connaître ça : je dis NON
Est-ce qu’on peut faire du backend sans connaître ça : je dis OUI

Edit : pour la deuxième question, je rectifie en mars 2019 et je dis NON aussi 😁

Et donc, on a fait cette certification et on essaye de faire prendre conscience des impacts des règles et de faire monter en compétence sur le vocabulaire. C’est un moins-disant, c’est un truc ABSOLUMENT PAS suffisant pour la qualité du Web.

OUI vous avez raison le compte n’y est pas, et c’est normal, c’est un premier pas et ce n‘est que ça.

Est-ce que connaître ça est suffisant pour faire du front de qualité : je dis NON

Que ça soit présenté comme une solution ultime à la qualité Web ou gobé comme du contenu tout fait, je le regrette vraiment. Ça m’embête que votre compagne ait pris ça dans la figure sans avoir les infos qui vont avec, donc si vous voulez lui montrer mon message, elle se fera son opinion.

Pour finir, je ne sais pas si la certification est une bonne modalité pour atteindre cet objectif d’appropriation des règles et du vocabulaire, mais c’est ce que nous avons trouvé de moins mauvais, et ça fait 20 ans qu’on cherche.[…]

Voici donc ce que j’écrivais par mail à Mickael Andrieu le 7 novembre 2017.

Depuis il a regardé, il s’est lancé et il va passer l’examen bientôt. Par honnêteté, il a voulu faire un retour d’expérience détaillé avant de passer l’examen, de façon à ne pas être influencé.

Il a publié un article complet sur son expérience avec Opquast, je vous invite à le découvrir.

Et en attendant, j’espère qu’entre ce que je lui ai écrit en privé et ce qu’il a publié récemment, vous comprendrez mieux qui nous sommes, ce que nous faisons, et pourquoi et comment nous le faisons.

Certains d’entre vous décident de suivre la formation Opquast Maîtrise de la qualité en projet Web en autonomie. Pour ceci, ils peuvent commander directement la formation en ligne et s’inscrivent à un examen de certification à la date de leur choix.
Nous savons que certaines personnes préfèrent avoir une partie présentielle avant de se lancer dans la formation en ligne. Nous organisons donc régulièrement une formation d’une journée de sensibilisation en inter-entreprise qui vous permettra de vous familiariser avec la qualité Web avant de démarrer la formation en ligne.
La prochaine journée de sensibilisation aura lieu le 19 mars 2019 à Bordeaux. Pour vous inscrire, téléchargez le programme (PDF – 592ko) et renvoyez le coupon d’inscription. Opquast est un centre de formation enregistré au data-dock. Si vous avez besoin d’une prise en charge, cela ne devrait pas poser de problème, mais il faut faire la demande de prise en charge assez rapidement.

Le 27 février 2019, je donnerai une formation intitulée « Optimisez la qualité de vos sites » pour l’association WebAssoc. Webassoc.org propose à des membres d’associations humanitaires, de solidarité et d’environnement à se renforcer avec internet. J’ai vu passer plusieurs appels à bénévoles et j’ai finalement décidé de franchir le pas en proposant une intervention dédiée à la la qualité Web.
Nous avons déjà une vingtaine d’inscrits, avec des problématiques très diverses et très opérationnelles (refontes, choix d’outils, choix de prestataires…).

Je vous communiquerai les informations pratiques un peu plus tard. Si vous faites partie d’une association qui rentre dans le cadre couvert par WebAssoc, n’hésitez pas à vous inscrire. Si vous êtes un professionnel du Web et que vous avez envie d’être utile, contactez Webassoc.org de ma part. Je serais bien content que mes amis ergonomes, UX, experts accessibilité, sécurité, SEO, e-commerce proposent leurs services.

Détails pratiques :

  • Optimisez la qualité web de vos sites
  • Public : formation réservée aux associations humanitaires, de solidarité ou d’environnement
  • La formation devrait être accessible en vidéo live sur Périscope (Twitter)
  • Tarif : gratuit pour les associations humanitaires, de solidarité et d’environnement
  • Lieu : la formation aura lieu à l'< a href= »https://ecole-du-digital.com/campus/paris/ » class= »external » target= »_blank » title= »Campus de l’ESD Paris – Nouvelle fenêtre »>École Supérieure du Digital, 18bis Avenue de la Motte-Picquet, 75007 Paris, merci infiniment à Pierre-Édouard Schmitt et à son équipe, qui nous accueille amicalement à cette occasion

Je suis intervenu le 18 janvier dans le cadre du colloque Kontinuum dédié aux contenus et organisée par la toute jeune et bien nommée association Kontnü. La journée s’est déroulée au Pôle universitaire Léonard de Vinci et a vu intervenir de nombreux spécialistes de l’éditorial et des contenus. Pour ma part, j’intervenais sur l’importance de la qualité des contenus à travers un Pecha Kucha, c’est à dire une intervention très courte, exclusivement composée d’images, sans texte ou presque. La vidéo de cette intervention sera disponible très prochainement. En attendant, les étudiants du Master Humanités et Management m’ont posé quelques questions. Voici l’interview en question, il dure un peu moins de 5 minutes.

L’annuaire de l’éco-système est en ligne. Pour tout vous dire, nous l’avons mis en ligne et montré pendant l’Opquast day 2018, et nous voulions l’améliorer avant de vous en annoncer officiellement la sortie. C’est parti.

Lorsque l’on fait la somme des agences, des écoles, des organisations publiques et privées, des formateurs et des certifiés de l’éco-système Opquast, on arrive à un très grand nombre d’entités et de personnes. Jusqu’à présent, les informations étaient dispersées à différents endroits, et pour de très nombreuses raisons, nous avons décidé de les rassembler sur un seul site.

Vous allez donc pouvoir retrouver tous les acteurs dans les différentes sections. Les agences, écoles et entités partenaires peuvent publier leurs certifiés, mais aussi des déclarations qualité pour les sites qu’ils produisent, ou encore leurs offres d’emploi et la liste de leurs établissements. Si votre entreprise a moins de dix certifiés, vous pouvez également avoir votre page dans l’annuaire, il suffit de souscrire un abonnement pro.

Très prochainement, nous ouvrirons une section regroupant toutes ces offres d’emploi. Pour l’instant, elles sont encore sur Opquast.com, mais c’est sur l’annuaire Opquast qu’elles seront affichées.

Samuel Martin a beaucoup travaillé sur les performances et la compatibilité du site avec les différents contextes d’usage. Il a également passé beaucoup de temps à mettre au point un moteur de recherche qui permette de faire remonter les différentes facettes de l’écosystème. La recherche sur les certifiés est limitée à trois résultats. Le moteur de recherche complet est réservé aux agences et organisations partenaires.

En tant que certifié, si vous voulez apparaître dans l’annuaire, rendez-vous à l’adresse admin.opquast.com et une fois connecté, cliquez sur votre nom en haut de page, vous pourrez saisir les infos et passer votre profil en public.

Voilà, nous vous laissons découvrir cette nouvelle ressource à l’adresse suivante :
https://directory.opquast.com/fr/

Si vous voulez en faire partie, que vous soyez une entreprise, une école ou un certifié, soyez le bienvenu.

Le début d’année est propice aux bonnes résolutions, et vous vous demandez peut-être comment avancer sur le chantier d’amélioration de la qualité de vos sites ou de ceux de votre organisation. Alors voilà, comme nous sommes de bonne composition, nous avons décidé de vous proposer une petite liste. Vous verrez, beaucoup de choses concernent Opquast, mais il y a plein de choses à faire qui ne vous obligeront aucunement à nous mobiliser. C’est parti.

Si vous avez d’autres idées, ajoutez-les en commentaires.

Et évidemment vous pouvez toujours lire les billets de ce blog, nous contacter ou même soyons fous nous demander un devis 😉.

Alors, résolu ?

Nous travaillons avec des agences et des organisations de taille assez importante, mais depuis quelque temps, nous avons de plus en plus de certifiés dans des agences et organisations de moins de 10 personnes. Celles-ci sont souvent très engagées dans la démarche d’amélioration de la qualité Web et souhaitent le faire savoir.

Nous avons donc décidé de proposer un abonnement dédié à ces entités, qui souhaitent afficher entre 1 et 10 certifiés et pouvoir bénéficier d’outils et de visibilité.

La première entité ayant souscrit à cet abonnement s’appelle PH2M, et nous venons de terminer la configuration de leur compte.

https://directory.opquast.com/fr/ph2m/

Voici donc le résumé de cette offre :

  • Opquast Reporting : audit et suivi des sites
  • Nombre d’établissements référencés : 1
  • Nombre de certifiés publiés dans la fiche : 10
  • Page publique
  • Back-office de gestion candidats et certifiés
  • Remise de 25% sur les formations et coupons
  • Publication directe d’offres d’emploi
  • Génération d’attestation marchés et appels d’offres

L’abonnement est vendu au tarif de 49€HT par mois avec un engagement minimum d’un an. Si vous avez déjà une équipe de certifiés, vous pouvez souscrire directement en ligne. Vous pouvez également souscrire à l’abonnement partenaire si votre équipe s’étoffe ou que vous avez des besoins plus importants.

La souscription se fait directement en ligne sur la boutique Opquast.

Toute l’équipe de la société Opquast se joint à moi pour vous souhaiter une excellente année 2019. Pour bien démarrer, je vous propose un billet en forme de bilan et de programme. Si vous n’avez pas le temps de le lire en entier, trois choses à retenir : l’activité 2018 a été très riche ; l’activité 2019 promet de l’être plus encore ; Bonne année à tous !

2018, l’envol de la Maîtrise de la qualité Web

Pour la société Opquast, 2018 était la première année sans Temesis, c’est-à-dire sans notre activité historique de consulting. Les risques étaient importants et le pari osé, mais il est gagné : Opquast est aujourd’hui une société entièrement tournée vers la formation et la certification. Nous finissons l’année avec plus de 4500 certifiés. Le nombre de certifiés double chaque année depuis 2015 et cette croissance se poursuit.

Pour la petite histoire, l’année a débuté avec une semaine de travail réunissant toute l’équipe au Mont-Dore, un moment important pour une entreprise historiquement en télétravail. C’était la première fois que nous le faisions cela. Cela a été très riche (caloriquement, aussi). Surtout, il s’est passé plein de choses à la suite, tout au long de l’année. Je vais juste me contenter de citer :

  • Les conférences : l’année a été un peu moins dense que d’habitude de ce point de vue là, mais il y a eu le Good Evening UX au Laptop Paris, plusieurs conférences et formations Qualité Web à Niort et Limoges, de nombreuses interventions en écoles, une conférence Privacy by design, un Opquast Day à Paris, et surtout surtout une première conférence à San Diego.
  • Pour le côté presse, nous avons notamment eu des articles chez Plume-Interactive, Frenchweb, Blog du modérateur, La tribune, Miss Seo Girl, BFM Business.
  • En formation présentielle, nous avons lancé et développé le réseau de formateurs Opquast, effectué plusieurs sessions de Formations Référents formateurs Qualité Web, créé de nouvelles formations, « sensibilisation et maîtrise de la qualité Web », « Privacy by design » et « formation de formateurs »
  • Côté formation en ligne : le Guide de certification, l’examen, la plate-forme d’entraînement sont maintenant disponibles en anglais, le travail d’internationalisation se poursuit.
  • Sites Web et plate-formes : nous poursuivons la simplification et la rationalisation de nos sites. L’outil Opquast reporting est maintenant réservé aux partenaires. Un nouvel outil appelé Opquast export permet de se préparer des checklist personnalisées. Toutes nos plate-formes ont été migrées sur un outil permettant de gérer des sites multiples, avec déjà de nouveaux entraînements et examens.
  • L’espace partenaire a évolué tout au long de l’année à l’écoute de nos partenaires, avec la mise en place de coupons, l’harmonisation des identifiants d’accès, la gestion d’établissements multiples, l’amélioration des processus de supervision et des procès-verbaux d’examen.
  • Côté contenus – qui n’étaient cependant pas notre priorité de l’année -, les bonnes pratiques Opquast ont confirmé leur importance avec notamment le RGPD. Le succès constant de notre newsletter de veille ne s’est pas démenti.
  • Pour finir cet inventaire à la Prévert, merci à nos nouveaux partenaires : OpenClassRooms, Telecom ParisTech, Skema BS, Sup’de Com, Aliptic, SPN et tous ceux qui nous ont rejoint cette année.

Et 2019, alors ?

  • Nous venons d’ouvrir l’annuaire professionnel Opquast :nous vous invitons à le découvrir sans attendre, avant une présentation plus en détail très prochainement.
  • De nombreuses agences nous demandent à être présentes chez Opquast : nous avons décidé d’y répondre justement grâce à cet annuaire et une nouvelle offre pour les petites agences et organisations. Là aussi je vous en reparle très vite.
  • Changement majeur, la formation et la certification vont être désormais systématiquement couplées dans nos offres. Nous allons donc proposer à nos partenaires un mooc de découverte permettant de vérifier en amont l’intérêt pour ce parcours global.
  • Le site des checklists Opquast sera prochainement repris. Nous ne savons pas encore si nous resterons sur un site séparé ou si nous intégrerons les check-lists au site Opquast.com.
  • Nous allons progressivement nous appuyer sur notre réseau de partenaires pour développer la formation et la certification chez les annonceurs.
  • Nous venons de développer un système permettant de générer des attestations d’assiduité en fonction des parcours de formation. Ce n’est pas si évident : l’un des nos gros enjeux est de rester parfaitement opérationnels alors que le mode de fonctionnement et de financement de la formation professionnelle est en pleine évolution.
  • Dans le même temps, nous allons encore améliorer l’ergonomie de nos plate-formes d’entraînement et d’examen. Des choses sont déjà dans les tuyaux…
  • Nous mettons un point d’honneur à assurer un service client en béton et à vous répondre le plus rapidement possible : en 2019, nous voulons encore nous améliorer là-dessus, en poursuivant la consolidation de nos plate-formes et de nos process.
  • Très souvent, des professionnels du Web nous demandent s’il existe des équivalents à Opquast au niveau international. La réponse étant hélas non, nous allons poursuivre notre effort d’internationalisation. Ceci dépendra bien évidemment étroitement de nos moyens : leur renforcement est également un chantier en cours. Il avance plutôt bien.
  • Pour finir, 2019 sera la fin et le début d’un cycle, avec deux moments majeurs : les tous premiers certifiés vont être amenés à renouveler leur certification et nous prévoyons d’ouvrir d’ici la fin de l’année les ateliers collaboratifs de la future quatrième version du référentiel de bonnes pratiques Opquast.

Comme tous nos collègues qui travaillent sur la sécurité, l’accessibilité, l’UX, la préservation des données personnelles, la qualité des contenus, ou l’éco-conception, nous sommes en train de courir un marathon. Comme tous ceux qui se battent depuis des années pour un Web meilleur, nous avons des moments de découragement et de doute. Pourtant, à chaque fois, nos clients, nos proches, notre expérience sur les sites viennent nous rappeler que le travail que nous menons est plus que jamais utile et nécessaire.

Voilà, comme vous le voyez, vous pouvez toujours compter sur nous.

Excellente année à tous.

Cette année, nous avons beaucoup travaillé avec l’Aliptic, le cluster limousin du numérique. Lorsque Raphaël Nieto m’a proposé de travailler sur le sujet Privacy by design, j’ai sauté sur l’occasion et immédiatement sollicité Laurent Denis chez Opquast et M4dz de chez alwaysdata, qui a proposé de son côté plusieurs conférences sur le sujet cette année.
Nous avons décidé de monter une formation de deux jours dédiée intégralement au sujet. Après un beau travail d’ingéniérie pédagogique en équipe et à distance, nous sommes arrivés à un programme de formation très équilibré et très varié, que Mathias et Laurent dérouleront très prochainement.

La première session de formation aura lieu sur deux jours les 11 et 12 décembre, et je vous le dis tout de suite, pas la peine de chercher à vous inscrire à cette session, elle est déjà complète.

En parallèle de cette formation, l’aliptic organise également une conférence sur le sujet. La conférence aura lieu le 11 décembre en fin d’après-midi.

Conférence Privacy by Design,
le 11 décembre 2018 de 18 h 30 à 20 h 30
ESTER Technopole
1 avenue d’ESTER
87000 Limoges

Pour fêter ces travaux en commun, nous avons également décidé d’organiser une mini-conférence dans le cadre de l’Opquast day qui a eu lieu le 28 novembre. Voici une photo prise hier pendant la conférence :

M4dz et Laurent Denis à l'Opquast day 2018

En ce qui concerne la formation, nous serons peut-être amenés à monter d’autres sessions de deux jours. Si vous êtes intéressés, faites-nous signe via notre formulaire de contact.