Suggestions pour participer à l’élaboration du référentiel Opquast 2.0

Par Laurent Denis, le 27 juin 2005, dans .

Pour compléter le plan de route Opquast 2.0 publié aujourd’hui par Elie Sloïm, voici quelques bonnes pratiques sur lesquelles l’intervention de la communauté nous semble requise en priorité (Il ne s’agit évidemment que d’entrées qui vous sont proposées, l’ensemble des 153 bonnes pratiques du référentiel 1.0 étant à relire, discuter et rafraîchir le cas échéant).

Des bonnes pratiques à compléter

Une bonne pratique du référentiel 1.0 vient de recevoir les objectifs qui lui faisaient défaut. Ceux-ci sont donc à valider, compléter, retravailler si nécessaire : Les vignettes ne sont pas des images de taille supérieure redimensionnées côté client.

Une bonne pratique du référentiel 1.0 n’a pas encore reçu sa solution technique : Les hyperliens texte visités et non visités sont différenciés.

Trois bonnes pratiques du référentiel 1.0 ne précisent pas leurs moyens de contrôle :

Des bonnes pratiques à reconsidérer ?

Une bonne pratique au moins du référentiel 1.0 nécessite un nouvel examen en priorité :

De nouvelles bonnes pratiques tous services

Parmi les propositions de nouvelles bonnes pratiques, quelques-unes peuvent sans doute retenir davantage notre attention immédiate :

Il ne s’agit là que des nouvelles bonnes pratiques potentielles qui nous semblent pouvoir être intégrées aisément au Réferentiel 2.0. Mais il est clair que d’autres ajouts émergeront peut-être des discussions de la communauté, à partir des nombreuses nouvelles propositions sur lesquelles chacun peut se pencher.

De nouvelles bonnes pratiques propres aux services forum, wiki et weblog

Parmi ces nouvelles propositions, certaines répondent aux besoins propres de services bien définis : les wikis (pour lequels 6 propositions sont entrées dans l’atelier), ainsi que les forums et les blogs pour lesquels le chantier est ouvert.

Les bonnes pratiques actuellement envisagées pour le service wiki sont :

A vous lire,
Laurent Denis,
Responsable de l’atelier.