Que fait-on chez Opquast ?

Unique système de montée en compétences transversales, Opquast permet d’évaluer le degré de maîtrise des bonnes pratiques du Web.

Développé depuis 2004, Opquast est la référence et le pionnier mondial de la qualité Web.

Opquast (Open Quality Standards) a pour objectif d’améliorer la qualité des services en ligne grâce à des référentiels sous licence ouverte (Creative Commons BY-SA) et des outils validés et utilisés par une large communauté de professionnels du web.

Qui sommes nous ?

Découvrez les membres de l’équipe Opquast :

Elie Sloim

Président et fondateur d’Opquast, co-auteur du mémento Sites Web : les bonnes pratiques et de l’ouvrage de référence Qualité Web chez Eyrolles, Élie a également préfacé Ergonomie Web d’Amélie Boucher, CSS2 de Raphaël Goetter, Card Sorting de Gautier Barrère et Eric Mazzone, Intégration Web : les bonnes pratiques de Corinne Schillinger, ainsi qu’Éco-conception de Frédéric Bordage. Il travaille depuis plus de 15 ans sur la qualité des sites Web, ce qui en fait l’un des pionniers incontestés de cette discipline en plein essor. Monomaniaque de la qualité Web, Elie partage son temps entre le pilotage et l’animation du réseau Opquast, les formations et la participation à des conférences Web (ParisWeb, Confoo Montréal, Accessibilité Québec, Codeurs en Seine, TuniSeo, Webdesign International Festival).

Quelle est ta bonne pratique préférée et pourquoi?
Très difficile d’en choisir une en particulier, même si j’ai quelques chouchous. Partons tout de même sur la bonne pratique 82 : Les sons et vidéos sont déclenchés par l’utilisateur. Elle pose des tas de problèmes aux utilisateurs, elle peut même être bloquante pour certains d’entre eux.

Laurent Denis

Venu des sciences humaines et de l’enseignement, Laurent a d’abord été spécialisé dans l’accessibilité et les formats Web standards. Il s’est ensuite recentré sur les chantiers de création de référentiels ainsi que sur les contenus de formation. Il est co-auteur du mémento Sites Web : les bonnes pratiques et de l’incontournable Qualité Web chez Eyrolles. Il a également préfacé Mathieu Nebra, Réussir son site web avec XHTML et CSS et Corinne Schillinger, Intégration web – Les bonnes pratiques: Le guide de survie de l’intégrateur, toujours chez Eyrolles. Il est enfin le principal auteur de l’examen de certification auquel vous ne manquerez pas de vous présenter…

Quelle est ta bonne pratique préférée et pourquoi?
Toutes, disons. Mais là, épidermiquement, ce sera la 104 : Le copier coller est possible dans les champs de formulaire. J’ai horreur qu’on ne me laisse pas la main sur mes choix et ma gestion de ma sécurité, dans les champs email ou mot de passe, par exemple. Ça m’agace, mais ça m’agace ^^

Mickaël Hoareau

Mickaël est titulaire d’un Master en Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (STIC) et titulaire d’une maîtrise en Génie Mathématiques et Informatiques (STIC) et du titre d’Ingénieur-Maître.Il assure maintenant le rôle de responsable technique de la société. A ce titre, il coordonne les développements informatiques des différents projets internes et externes de la société.

Quelle est ta bonne pratique préférée et pourquoi?
23 La première occurrence d’une abréviation ou d’un acronyme dans le corps de chaque page donne accès à sa signification, parce qu’on parle tous des langages techniques dans nos métiers respectifs et que ça devient vite incompréhensible.

Samuel Martin

Samuel est diplômé de l’IMAC, Ecole d’Ingénieurs Multimedia de Marne-La Vallée. Spécialiste des technologies Web Open Source, il s’est constitué une expérience depuis plusieurs années sur php, mysql, linux, python, Django. Il est fréquemment amené à travailler sur la qualité et la performance des applications de Opquast et de ses clients.

Quelle est ta bonne pratique préférée et pourquoi?
211, le serveur transmet des contenus compressés aux clients qui les acceptent. En 2017 on estime à un milliards le nombre de site Internet. Il y a un tiers des sites qui n’exploitent pas la compression. C’est dommage car l’opération d’activation de la compression prend moins de dix minutes pour un administrateur système. Après compression on estime un gain en moyenne de 20 à 30 % sur chaque fichier d’un site. Avec nos 3,7 milliards d’utilisateurs, c’est un très joli axe d’amélioration.

Julie Morana

Julie est Responsable administratif et qualité Opquast. Elle est en chargée d’améliorer le pilotage et l’organisation de la société organisé en télétravail à travers d’un système de qualité simple et évolutif. Elle assure aussi les démarches qualité afin d’ obtenir d’ici la fin 2017 la certification ISO9000.

Quelle est ta bonne pratique préférée et pourquoi?
J’apprécie tout particulièrement les sites qui respectent la 188, Les mots de passe peuvent être choisis ou changés par l’utilisateur. Je fuis les sites qui m’en imposent un du type « Gzp_T28bloups », tout en m’assurant que c’est pour le bien de ma sécurité, si si, puisqu’on vous le dit… Je suis une pratiquante assidue des mots de passes créés à partir d’une matrice commune puis personnalisés en fonction du site, plus de soucis de mémoire ou de « mais où ai-je bien pu encore noter ce fichu mot de passe ».

Patricia Cardesa

Avec une formation en communication et marketing, Patricia est la responsable marketing web d’Opquast. D’origine espagnole et après avoir travailler pour plusieurs startups internationales, elle est la dernière recrue de la team Opquast.

Quelle est ta bonne pratique préférée et pourquoi?
Utilisatrice assidue de sites ecommerce, la bonne pratique 39 L’achat d’un produit ou service est possible sans création de compte me semble indispensable. En effet, beaucoup d’utilisateurs sont près à abandonner un achat s’ils sont obligés de se créer un compte.