Inscription au Registre National des Certifications Professionnelles

Par Élie Sloïm, le 20 juin 2017, dans .

L’information est maintenant officielle, la certification Opquast « Maîtrise de la qualité en projet Web » est inscrite au Registre national des certifications professionnelles. Le parcours pour arriver à ce résultat a demandé un effort important, mais le jeu en valait la chandelle. Pour commencer, nous vous proposons d’accéder directement à la fiche de l’inventaire national. Pour les détails, lisez la suite de ce billet.

Cette inscription est le fruit de deux bonnes années de travail, et même de 15 bonnes années de travail si l’on prend en compte le début de l’entreprise des bonnes pratiques Opquast. Nous avons dû revoir de fond en comble le référentiel de compétences, la conception de l’examen, la plate-forme d’entraînement ainsi que le parcours de formation.

Nous avons aussi dû entrer dans une approche pédagogique à laquelle nous n’étions pas forcément accoutumés. La certification a été proposée à quatre reprises à la commission, le quatrième passage en commission ayant été le bon, le 24 mars 2016.  

L’inscription à l’inventaire fait de la certification Opquast une des seules habilitations pour les métiers du Web. Elle possède plusieurs spécificités :

  • Elle ne concerne pas un métier en particulier mais un socle de base valable pour tous les professionnels du secteur.
  • Elle fonctionne comme le TOEIC en anglais avec des seuils entre 0 et 1000.
  • La charge d’obtention est raisonnable, puisque la formation et l’examen représentent au total 14 heures.
  • Elle se passe entièrement en ligne, même si elle s’accompagne souvent de sessions de sensibilisation présentielles. 

En résumé, ce n’est nullement un nouvel outil de reconnaissance d’expertise : c’est la certification du socle de compétences vitales que l’on peut attendre de la part de tout professionnel du web.  

En pratique, cette inscription s’est traduite par la publication de la fiche au registre national, mais aussi par l’inscription au Compte Personnel de formation pour les salariés de la branche de l’informatique et des bureaux d’étude. Pour les salariés des autres branches, il faudra attendre un peu, et pourtant à l’évidence, cela sera nécessaire. Les premiers financements viennent d’être accordés, notamment par l’Afdas. Sachez donc que c’est possible.

Pour finir, sachez que nous venons d’obtenir de la part de l’AFNOR le certificat de conformité en formation professionnelle. Tout cela contribue à industrialiser la montée en compétences des professionnels du Web avec cette formation et devrait également faciliter les aspects administratifs. Nous attendons également des effets très positifs pour les demandeurs d’emploi, qui sont de plus en plus en attente de ce type de formation certifiante.  

Enfin, quelques remerciements : le dossier a été porté par Laurent Denis et moi-même, avec le soutien de beaucoup d’organisations, d’entreprises et d’écoles. Citons notamment le Syntec et le Fafiec, mais aussi toutes les entités utilisatrices de la certification qui ont produit des lettres de soutien. Les voici, merci à elles : BPI France, Groupe CIC – Crédit Mutuel, Clever Age, Digital Campus, Ecedi, ECV Digital, Ekino, ESCEN, Gaya, Jechange.fr, leroy Merlin, Simplon, Supimage, Urgbilog, Empreinte digitale, Webforce3, WSB Agency, Web School Factory.