Transition Opquast V4, mise à jour des certificats et évolutions tarifaires (1/3)

Par Élie Sloïm, le 9 décembre 2019, dans .

Les travaux de conception de la nouvelle version d’Opquast V4 sont désormais lancés. Vous êtes nombreux à nous demander comment va se passer la mise à jour. Voici donc la façon dont nous allons procéder.

Le planning de la version 4

Les travaux sont déjà en cours, et nous prévoyons une mise à jour assez intense, avec une première version candidate en français et en anglais courant février 2020. L’objectif est de sortir la version définitive fin février. C’est un peu sportif, nous verrons si c’est réaliste, c’est en tous cas ce que nous visons actuellement. Je reviendrai sur la question des formations, des examens et des outils de mise à jour dans un billet ultérieur.

Voici l’état des lieux pour les ateliers

  • Nous avons commencé il y a plusieurs mois à collecter les propositions de bonnes pratiques. Elles sont déjà en place dans la section Propositions
  • Nous avons sélectionné les bonnes pratiques de 2015 qui méritent selon nous d’être reconduites. Il y a en a 178 sur 226.
  • Nous avons classé les bonnes pratiques qui méritent un nouvel examen plus attentif et les anciennes recommandations dans la section En Discussion. C’est un peu abusif, car de fait, toutes les bonnes pratiques de toutes les sections peuvent être discutées. Disons simplement que c’est, selon nous, dans cette section que devrait se concentrer les discussions (après les propositions bien sûr).
  • Nous allons commencer des séances de travail quasi journalières avec Laurent Denis. Voici le processus :
    Nous passons en revue chaque proposition ou bonne pratique, et en fonction des commentaires et des éventuelles reformulations, nous faisons évoluer ou pas le libellé.
  • Lorsqu’un libellé évolue, nous archivons les commentaires qui resteront visibles mais attachés à une version précédente du libellé.

Nous classons les règles dans une des sections disponibles. Toutes les règles restent commentables par les participants aux ateliers. L’idée est pour nous de collecter, de canaliser et d’organiser le chantier, pas de prendre des décisions unilatérales. Il y aura forcément des choix à faire, à nous de faire en sorte qu’ils soient justifiés publiquement.

C’est parti

Voilà, nous vous proposons de voir cet atelier comme une sculpture mouvante, avec plein de personnes qui peuvent venir donner des petits coups de burin. En tant qu’organisateurs, nous essayons de dégager la forme globale. Votre travail : enrichir l’œuvre, proposer des formulations, des explications, des éclairages. Lorsque que vous sentez qu’une discussion commence à tourner entre une option A et une option B, je vous demande d’être la personne qui proposera l’option C qui fera consensus.

Voilà pour Opquast version 4, dans le billet suivant je vous expliquerai comment nous allons procéder au niveau formation, examens et tarifs.