Retour sur Paris Web 2007

Par Élie Sloïm, le 23 novembre 2007, dans .

Voilà, ParisWeb 2007 est terminé, je vais vous proposer un compte-rendu tout à fait subjectif de cette manifestation. Si vous n’aimez pas les billets people ne lisez pas la suite 😉

Les grèves

Laurent Denis, Fabrice Bonny et Ian Smallwood devaient tous trois assister à l’évènement. Les deux premiers devaient même intervenir le premier et le dernier jour. Les grèves SNCF en ont décidé autrement. Pour ma part, j’ai pu venir de Bordeaux en voiture, coincé entre les sièges de mes deux neveux de 3 et 5 ans, mais avec le plaisir de venir en famille. Je pense que pour les banlieusards, les choses ont été beaucoup plus difficiles, notamment si j’en juge des messages envoyés par Daniel Glazman et des infos de Jean-Louis Carvès.

Les conférences

Les conférences avaient lieu dans le très bel auditorium IBM à La Défense. Pour des raisons diverses, je n’ai pas pu assister à toutes les conférences, mais celles que j’ai vu m’ont généralement bien plu. Sam Latchmann a relevé le défi de faire une conférence sur l’industrialisation dans les agences Web (j’avais transpiré sur un sujet proche la semaine précédente dans le cadre de la journée mondiale de l’utlisabilité). Daniel Glazman a été fidèle à ses habitudes, brillant, intéressant et passablement fou dans sa tête. Chris Heillman nous a monté un show terrible sur le respect des standards dans les équipes web. Denis Boudreau a proposé une présentation très complète sur l’accessibilité de flash et PDF. Jean-Louis Carves nous a fait un point très intéressant (voire désopilant quand il est passé en mode démo) sur l’accessibilité des vidéos et sous-titres. Dominique Hazaël-Massieux a convaincu je crois l’ensemble des participants de l’importance des bonnes pratiques du Web mobile. Je m’aplatis en excuses auprès de ceux que je n’ai pas pu voir en conférences, Myriam, Michèle, Stéphanie, et Michel.

En ce qui me concerne, je devais seulement intervenir pour un atelier le samedi avec Fabrice Bonny. Les grèves m’ont conduit à remplacer Laurent Denis pour la conférence du premier jour sur le RGAA. J’ai également participé à la table ronde du deuxième jour avec Chris, Dominique, Denis et Aurélien. Sincèrement, je ne vais pas me plaindre de ces remplacements de dernière minute. Tout d’abord, j’adore ça, et en plus, le fait de ne pas être prévenu à l’avance m’a permis de ne pas trop stresser. Impec 😉

Les ateliers

Je n’ai assisté qu’à l’atelier d’Amélie Boucher sur l’ergonomie, et sincèrement, c’était très agréable. Une explication simple et claire des règles essentielles, le tout illustré par des exemples, dans une salle de 50 ou 60 personnes. Parfait. Denis Boudreau nous a ensuite fait l’honneur de remplacer Fabrice Bonny pour l’atelier sur les bonnes pratiques qualité. Christophe Porteneuve (auteur du livre “bien développer pour le Web 2.0”) nous a configuré un réseau vite fait, ce qui nous a permis de faire intervenir Fabrice Bonny en direct par Skype. L’atelier avait pour objectif de faire le point sur le projet Opquast, avec notamment un point sur la nouvelle version à venir, et sur la façon dont il faudra travailler les bonnes pratiques dans l’avenir. Cet atelier a été blogué en direct par Laurent. Je suis déjà trèèèèès content de ne pas m’être fait déchirer sur embruns.

L’après-midi, j’ai fait l’impasse sur les autres ateliers, départ à la réunion le soir même oblige et surtout grosse flemme / envie de discuter avec les organisateurs, Padawan, le Capitaine, etc..

Les orateurs

Beaucoup de rencontres importantes cette année : Stéphanie Booth (Mac pour les nuls et “Comment, tu n’utilises pas twitter ?”), Chris Heilmann (aprentissage de rudiments de la langue des signes internationale et mise en pratique ultérieure lorsque Chris balançait une mauvaise vanne – cette blague ne peut être comprise que par ceux qui ont assisté à sa conférence), Dominique Hazël-Massieux (discussion rapide sur les bonnes pratiques mobiles).

J’ai évidemment pris un plaisir immense à revoir Denis Boudreau, et profité de deux heures d’embouteillage dans une voiture avec Denis, Aurélien Levy, et Clement Hardouin. J’ai évidemment beaucoup apprécié de rencontrer Stéphanie Booth et de revoir Stéphanie Troeth, Amélie Boucher ou encore Daniel Glazman.

J’ai pu exercer la dure discipline de coaching d’intervenantes avec Myriam Lorant et Pascale Lambert-Charreteur, qui speedaient quand même assez méchamment avant leurs interventions. J’en ai profité pour faire une orgie de caramels bretons au beurre salé fournis par Myriam.

Raphael et de manière générale la bande d’Alsacréations s’est faite aussi discrète à Paris Web qu’ils sont présents sur le Web francophone. Ils étaient là, mais ne faisaient pas beaucoup de bruit. Raphaël est un vrai timide, on le sait peu, ce qui rend d’autant plus méritoire ses interventions en public.

Daniel Glazman a bien fait le kéké avec son iphone (comme Frédéric de Villamil, ces deux là me font penser à Harry Potter et Vous-Savez-Qui, un lien étrange les réunit…:-D

Frédéric de Villamil, le même, m’a présenté ses condoléances lorsque je lui ai dit que je vivais à Bordeaux. Il ignorait mon statut de parisien émigré et de bordelais heureux. Heureux également les simples d’esprit car le royaume des essieux leur appartient 😉

Les organisateurs

Par rapport à l’an dernier, l’équipe de ParisWeb s’est considérablement agrandie. Stéphane Deschamps a toujours autant de charisme, et toute la bande est tout simplement adorable, efficace, passionnée, à l’écoute. Impeccable. Même pas drôle, on ne peut pas les bâcher.

L’atelier

L’atelier sur les bonnes pratiques Opquast qui a eu lieu le samedi matin avec Denis Boudreau et Fabrice Bonny (réincarné sous forme d’une paire de hauts-parleurs) a semble t-il été assez apprécié. Vous retrouverez sur slideshare certaines diapos présentées habituellement pour présenter le projet, pour ceux qui connaissent déjà, faites l’impasse, ça n’a vraiment que peu d’intérêt. En revanche, pour compléter cet atelier, je me suis fendu d’un billet qui devrait vous apporter nettement plus d’informations sur l’avenir du projet Opquast.

La suite

Alors, ParisWeb 2008, MontrealWeb 2008, ToulouseWeb 2008, New York 1997, España 82, plusieurs options ont été envisagées, et la confusion règne un peu. Connaissant la bande, cette édition n’était pas la dernière, rendez-vous donc à l’année prochaine.

11 commentaire(s)

  1. Par Stéphane Deschamps, le 23 novembre 2007 à 20 h 40 min :

    Mais si tu peux bâcher.

    Exemple : ouuhhhh, qu’est-ce que c’est que ces organisateurs qui tannent tout le monde pour que les horaires soient respectés à la minute près et qui débordent de plus de dix minutes sur leur atelier Flex.

    Par exemple, hein 🙂

  2. Par Christophe C, le 24 novembre 2007 à 9 h 52 min :

    Personnellement je vote pour un MontrealWeb2008 : apparemment l’idée trotte dans les têtes de Denis Boudreau et d’Embruns… (mais non je ne l’ai pas écrit !). Le Québec en automne est superbe parait-il 🙂

  3. Par tetue, le 24 novembre 2007 à 11 h 51 min :

    Hé tiens oui, pourquoi pas le Québec !

  4. Par Myriam, le 25 novembre 2007 à 15 h 06 min :

    Ah j’avoue que tu as été d’un grand secours, malheureusement avec mon stress à gérer, c’était pas simple. L’année prochaine, je viendrai en camion avec caramels et liqueur 😉 Un coup avant l’intervention et deux après :))

  5. Par Gilles, le 26 novembre 2007 à 8 h 39 min :

    Tu as oublié ton odieuse tentative d’acheter ton public au début de ton atelier, avec ta distribution surprise de petits livrets rouges 😉

  6. Par Corinne, le 26 novembre 2007 à 16 h 56 min :

    odieuse tentative qui a par ailleurs parfaitement fonctionné.
    :op

  7. Par eee pc, le 2 décembre 2007 à 16 h 16 min :

    peut etre que pour l’année prochaine si ca se déroule à Paris ca pourrait s’organiser mi ou fin septembre, enfin une date à laquelle on sera moins succeptible de rencontrer des grêves ;))

  8. Par MY Arts, le 4 décembre 2007 à 3 h 17 min :

    Nous sommes du même avis que Christo C, pour MontrealWeb2008! C’est déjà l’hiver au Québec.

  9. Par Salim Gomri, le 5 décembre 2007 à 10 h 46 min :

    Hello tout le monde,
    J’ai vraiment hate d’etre l’année prochaine. Quelque soit l’endroit je serai présent.

    Je tire aussi mon chapeau à Chris pour sa présentation obelisquesse !!! Un gros travail sur la forme très appréciable…

    Je dis également merci à Stéphanie Booth pour sa bonne présentation sur l’internationalisation des pages web…

    Je retiens également la super ambiance…

    A+
    Salim

    PS: le québec excellent, le froid… bof bof 😉

  10. Par Richard, le 17 mars 2008 à 16 h 28 min :

    rien a redire sur l’organisation !
    Vivement l’année prochaine !

    Richard

  11. Par Pascale, le 10 juin 2008 à 9 h 53 min :

    Vivement l’année prochaine !

Les commentaires sont fermés.