Logique implacable

Par Élie Sloïm, le 29 juin 2008, dans .

Bref échange avec la jeune Carla, 3 ans et demi :

– Pourquoi tu pleures, Carla ?
– Parce que Maman m’a grondée…
– Et pourquoi maman t’a grondée ?
– Parce je ne l’ai pas écoutée…
– Et pourquoi tu ne l’as pas écoutée ?
– Parce qu’elle ne m’a pas grondée.

6 commentaire(s)

  1. Logique implacable V2 (tout frais de ce week-end)

    – Le papa : "Ecoutes Shanni faudrais que tu apprennes le vélo à ton âge"
    – Shanni (10 ans) : "Ho non ça m’énerve…"
    – Le papa : "Si, parce que quand tu auras 14 ans, on t’acheteras un scooter pour éviter de t’emmener voir tes copains/copines à n’importe qu’elle heure"
    – Shanni : "Pfff t’as rien compris mon papounet, à 14 ans j’aurais un mec…."

  2. Enorme 😀

    La conclusion que j’en tire, c’est qu’au regard de ce qui se profile pour nos filles respectives, l’accessibilité n’est finalement pas une question si complexe que ça… 😉

  3. Ah, pas mal, le coup des 14 ans.

    Magie de l’enfance.

    Nous à presque quatre ans, on en est encore à ça :

    « Tu n’as pas fait ta sieste, tu n’as même pas essayé de t’allonger !
    — Mais maman, je ne peux pas penser à tout ! »

  4. Bon, c’est l’été, je continue. Cette fois-ci c’est ma filleule espagnole Maleni (5ans).

    – Tu vois, Maleni, c’est ici qu’est enterré le corps de ton arrière grand-mère.
    – Ah d’accord. Et où est-ce qu’ils ont enterré la tête ?

    A-ffreux.

Les commentaires sont fermés.