Opquast Bonnes pratiques : version 2

Par Élie Sloïm, le 2 février 2010, dans .

Comme prévu, nous avons fini les derniers arbitrages concernant la deuxième version des bonnes pratiques Opquast. Après examen d’environ 3000 commentaires, nous avons retenu 217 bonnes pratiques. Chaque bonne pratique a été affectée à un des trois niveaux opquast 1, 2 et 3.

Ce nouveau référentiel est beaucoup plus complet que la précédente version, qui datait de 2004 : nous abordons en effet des sujets essentiels comme la sécurité ou la performance, et nous avons pu faire le tri entre les points fondamentaux et ceux qui sont moins essentiels.

Voici la répartition finale :

  • Niveau 1 : 84 bonnes pratiques
  • Niveau 2 : 70 bonnes pratiques
  • Niveau 3 : 63 bonnes pratiques

Nous vous donnons également accès à des recommandations et à la liste des bonnes pratiques refusées, qui pourront vous donner de très bonnes idées, au moins pour certaines d’entre elles. Les recommandations sont valables, mais pas dans tous les contextes. Elles sont tout de même à prendre en compte. Par ailleurs, certaines bonnes pratiques ont été refusées pour différentes raisons : doublon avec des bonnes pratiques existantes, valeur ajoutée insuffisante, difficulté de vérification, etc.

Aussi curieux que cela puisse paraitre, la vraie valeur ajoutée du référentiel n’est pas encore visible. Nous mettons actuellement la main aux tags. C’est un point fondamental, vous allez comprendre pourquoi. Dans le contexte du projet Web, vous pouvez avoir besoin d’extraire des listes spécifiques de critères. Quelques exemples :

  • Je souhaite transmettre la liste des critères à prendre en compte pour les intégrations XHTML/CSS d’un projet Web
  • je souhaite extraire uniquement les critères liés à l’accessibilité
  • Je fais une formation pour des contributeurs, quels critères doivent être pris en compte ?

Alors, voici les filtres que vous allez pouvoir appliquer dans quelques temps :

  • Modèle VPTCS : Visibilité, Perception, Technique, Contenus, Services
  • Processus : prototypage, design, intégration, CMS et développements, rédaction, référencement
  • Services : e-commerce, Espaces publics, Newsletter, Syndication
  • Thème : Mobile, Internationalisation, Accessibilité, performance, Sécurité, Utilisabilité

Les bonnes pratiques seront présentées sur un site dédié, et vous pourrez croiser les tags, pour extraire par exemple les critères de prototypage pour le e-commerce, ou les critères liés au référencement et à l’accessibilité. Bref, il me semble que cette optique est à la fois très innovante (je pense qu’il s’agira de premier référentiel de ce type) et fondamentale pour l’industrialisation du Web.

En ce qui concerne la suite du projet :

  • La traduction des libellés commencera la semaine prochaine ;
  • Le site définitif de présentation des bonnes pratiques (celui qui vous permettra d’extraire les listes en fonction des tags) sera en ligne (dès que possible) ;
  • Nous devons encore rédiger de nombreuses solutions de mise en œuvre et de contrôle (d’ailleurs, tout aide est la bienvenue)
  • La nouvelle version du service mon-opquast, dont je peux maintenant vous dévoiler le nouveau nom « Opquast reporting » intégrera cette liste ;
  • Nous allons mettre l’atelier Opquast.org en sommeil pendant quelques temps, mais comme cela nous a été demandé à plusieurs reprises, tous les commentaires sont disponibles, et ils constituent vraiment une ressource importante si vous voulez comprendre en profondeur ce qu’est la qualité Web.

Nous avons encore beaucoup de recherche et développement en cours et d’innovations à proposer, et nous sommes motivés plus que jamais. Les nouveaux sites arriveront très bientôt. Bien entendu, je vous tiens au courant.

Dernière chose : j’adresse un immense merci aux quarante contributeurs, qui ont laissé Elie baba. Ce jeu de mot pourri est spécialement dédicacé à l’ami Stéphane Deschamps.

9 commentaire(s)

  1. Bravo pour la quantité de boulot que ça représente ! J’ai une question en suspens depuis que je sais qu’une V2 est en cours d’élaboration : il y aura-t-il un différentiel entre la V1 et la V2 ?

    J’aimerais en effet mettre à jour ma dernière revue sur Dotclear mais sans reprendre toutes les BP qui sont restées dans la V2.

  2. C’est en passant à la boulangerie que tu as pensé à moi ? Tu as eu un éclair ?

    Blague à part tu le sais déjà mais je l’écris ici pour la postérité et pour mes deux fans : c’est formidable ce référentiel, et les tags que j’ai eu la chance de voir sont encore plus épatants.

  3. « Nous devons encore rédiger de nombreuses solutions de mise en œuvre et de contrôle (d’ailleurs, tout aide est la bienvenue) »

    Ça ne se passe plus via l’atelier, n’est-ce pas ?
    Mon horizon s’éclaircit et je remettrais avec plaisir les mains dans Opquast ! 🙂

  4. @Frank : l’ensemble des bonnes pratiques de la V2 vont être renumérotées de 1 à 217, et nous allons surement tenter une migration des feuilles d’évaluation mon-opquast de la version 1 à la version 2. Nous allons donc devoir faire un tableau de correspondance.
    @Delphine : tu es la bienvenue sur l’atelier, il faut juste que je te donne un accès admin

  5. Je revendique fièrement être un des deux fans de Stéphane D. (et de ces jeux de mots pourris) – Marie A. est la deuxième je crois … Philippe et Fabien aussi … quoi on nous aurait mentis et on serait plus que deux ?.

    Désolé de n’avoir participé qu’à hauteur de 10 recco, mais j’ai été un peu impressionné par la tonne de commentaires qui défilaient.

    Je peux aider ponctuellement pour la trad en anglais si jamais.

  6. waouuh quel boulot monstrueux ! J’ai hâte de voir les tags en ligne.
    A quand aussi le format PDF de la V2 d’Opquast ? Je souhaite imprimer, c’est pas cool pour l’environnement mais j’applique le développement durable pour mes yeux 🙂 (sourire).
    Je demande un peu trop, pourtant noël, c’est loin…

Les commentaires sont fermés.