Édito du 30 juin : une version pour tous

Par Élie Sloïm, le 30 juin 2016, dans .

Pendant plusieurs années, les spécialistes de l’accessibilité ont dû lutter contre une idée très répandue : il n’est pas nécessaire de faire une version spécifique de votre site pour les personnes handicapées. Les technologies web permettent de faire en sorte que l’utilisateur adapte lui-même les contenus du site en fonction de ses besoins et avec ses outils. Cette manie du site spécial handicapés a heureusement disparu. Mais depuis, sont apparues les applications mobiles. Le fait de produire une version spéciale d’un contenu pour iOS ou android devenait nécessaire voire vital. Et pourtant, une fois de plus, avec le responsive design, nous constatons qu’il est presque toujours plus intelligent et moins onéreux de laisser les utilisateurs se servir du Web pour adapter les contenus et services à leurs besoins. C’est l’une des immenses forces des technologies Web, et ce n’est pas près de se terminer.

Pour compléter cet édito, voici les deux premiers liens de la lettre de la qualité Web du mois de juin.

Toujours moins de téléchargement d’applications

Au moment de faire vos choix stratégiques, la tentation de créer une application mobile peut être forte. Pour prendre cette décision de façon éclairée, rien de tel que quelques chiffres sur le téléchargement d’applications. En pratique, le nombre d’applications téléchargées est en chute libre. Mais ce n’est très grave car l’option d’un site responsive est toujours là, et comme vous le verrez plus loin, elle est très rentable.

Plus personne ne télécharge d’application.

4 milliards d’économies en bannissant les applications

Les services publics anglais sont redoutablement efficaces en ce qui concerne le numérique. Ils prennent des décisions et les appliquent ;). Par exemple, ils ont décidé de bannir les applications mobiles au profit de sites web pensés pour tous et dans un maximum d’environnements. Oh, comme cela est rusé. Bilan : 4 milliards d’économies.

Les services anglais bannissent les apps.

Et voici le lien pour vous abonner à la lettre de la qualité Web