Vœux, développement et levée de fonds

Par Élie Sloïm, le 6 janvier 2020, dans .

Toute l’équipe d’Opquast vous souhaite une excellente année 2020. Mais plutôt que d’en rester à cette simple et sincère affirmation, je vous propose d’aller un peu plus loin et de faire un petit point sur le développement et sur les événements récents et moins récents de la vie de la société.

Des cycles de 5 ans

La vie d’une société comme Opquast est faite de phases. Ici, ces phases durent à peu près 5 ans. C’est d’ailleurs le rythme que nous avons choisi pour faire évoluer notre principale liste de bonnes pratiques. Nous avons ainsi créé la société en 2000, produit une première liste en 2004, une deuxième en 2010, une troisième en 2015 et la prochaine est actuellement en cours d’élaboration.

La phase 2015 – 2020 qui se termine actuellement a été de très loin la plus délicate et la plus exaltante. Début 2015, alors que la société proposait des outils et des prestations d’audit de sites, notamment autour de l’accessibilité, nous avons lancé une nouvelle activité de certification de compétences. L’objectif était de se pencher non pas en premier lieu sur les sites mais plutôt sur les compétences, la culture et le vocabulaire de ceux qui les font.

Nous avons créé un référentiel de compétences, créé une plate-forme de formation, une plate-forme d’examens, une plate-forme de gestion des formations et des examens, nous avons certifié les premiers professionnels, fait reconnaître la certification au niveau national et pendant les cinq dernières années, nous avons expérimenté, testé et progressivement amélioré nos processus, nos produits, nos services au point d’arriver à près de 8000 professionnels certifiés, ce qui était difficilement imaginable en 2015.

Un pivot autour des référentiels

Dans le même temps, il semblait difficile de poursuivre la conduite des activités de création d’outils et de prestations d’audit et d’accompagnement. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de couper l’entreprise en deux et de nous séparer de l’une des deux branches, à savoir Temesis, dédiée aux activités d’audit et d’accompagnement. C’est ainsi que courant 2017, la revente de Temesis a permis à Opquast de financer son développement et de changer complètement de modèle.

Après la séparation d’avec Temesis, l’enjeu était notamment de prouver la pertinence économique de notre approche centrée sur la reconnaissance et sur la transversalité. Nous avons considérablement développé la formation et la certification en ligne et alors que celles-ci représentaient une part minuscule de notre activité, c’est devenu entre 2017 et 2019 la quasi totalité de notre chiffre d’affaires.

En langage de startup, c’est ce que l’on appelle un pivot. Dans ce cas précis, la société a changé d’activité en pivotant autour de ses contenus, à savoir les check-lists de bonnes pratiques. Alors que ces check-lists étaient dédiées à l’activité d’audit de site et de production d’outils de tests, nous avons commencé à les utiliser pour créer un socle de culture commune pour les professionnels du Web et un outil de reconnaissance. Nous avons changé de modèle, d’activité, de produits, de service, d’organisation sans changer d’un iota l’objectif initial : améliorer le Web.

En tant que dirigeant de l’entreprise, je vous avoue que suis très fier de ce pivot dont je dis qu’il sera j’espère montré un jour dans les écoles de pivot 😉

J’en suis d’autant plus fier que dans le même temps, l’activité de Temesis s’est considérablement développée. Alors, même si je ne suis plus présent dans Temesis qu’à titre symbolique, je suis très attaché à cette entreprise que j’ai créée en 2000, et je suis immensément admiratif de ce que Aurélien Levy est en train d’en faire. L’esprit initial n’a pas changé : tolérance, pragmatisme, transversalité, expertise, toutes les valeurs sont là couplées avec une extraordinaire compréhension du marché, de nos métiers et de leurs enjeux. Bref, chapeau à l’équipe.

Mais revenons à Opquast.

Un nouveau cycle de 5 ans

Les certificats émis début 2015 arrivent à expiration. Les bonnes pratiques, les contenus de formation et de certification sont en cours de mise à jour. Notre approche est éprouvée et nous savons que ce que nous faisons fonctionne et est utile. La certification sert aux professionnels du Web, elle sert en enseignement, en recrutement, en gestion de projet. Elle sert à valoriser des profils. Elle sert de premier pas à de futurs spécialistes de différents sujets. Elle sert à pulser de futurs experts dans des domaines comme l’accessibilité la sécurité, la performance, la vie privée, l’éco-conception… La plupart des spécialistes du Web à peu près bien câblés l’ont d’ores et déjà compris, d’autres mettront un peu plus de temps.

Ce que nous avons développé, nous l’avons fait sans investissement massif en commercial ou en marketing, nous avons juste un objectif sain, une communauté bienveillante, des partenaires fidèles et un bouche-à-oreille important.

En gros, nous savons que ce que nous faisons peut être utile à tous les professionnels du Web, dans toutes les écoles Web, dans toutes les écoles informatiques, dans toutes les ESN, dans toutes les agences, dans toutes les DSI et directions communication et pas seulement en France mais dans le monde entier. Le défi des cinq prochaines années et de faire de cette ambition une réalité.

Une levée de fonds pour aller plus vite

Nous venons de mener à bien une levée de fonds de 500.000 € destinée à poursuivre le développement, développer nos activités commerciales et marketing, consolider nos contenus, et atteindre les objectifs que je décrivais ci-dessus.

Nous avons sollicité un nombre extrêmement limité de personnes bienveillantes et un fonds institutionnel capable de consolider notre capital confiance. La société vient de lever 500.000 euros auprès de Mathieu Delemme, de Benjamin Hannache et du fonds de co-investissement néo-aquitain NACO.

Nous allons avoir beaucoup de travail, mais lorsque nous avons annoncé cette levée de fonds, le nombre impressionnant et la gentillesse de vos réactions et de vos encouragements nous ont vraiment conforté dans nos envies et ambitions.

Si la connaissance et le déploiement des bonnes pratiques est pour vous un sujet important alors vous pouvez compter sur nous. Et c’est pourquoi nous vous souhaitons vraiment et nous nous souhaitons également une excellente année 2020, et pourquoi pas une belle période 2020-2025.

C’est parti pour un nouveau cycle de cinq ans.

Quelques infos et articles

1 commentaire(s)

  1. Ma meilleure progression professionnelle en 2019 a été sans aucun doute le passage de la certification Maîtrise de la qualité web, alors merci pour votre travail afin de rendre meilleur le web et ceux qui le font.
    Bonne année à vous, et bravo pour la levée de fonds.

Les commentaires sont fermés.