N°50 : Ne pas réinventer la roue

Édito : ne pas réinventer la roue

L’approche UX s’est énormément développée ces dernières années, et c’est une excellente nouvelle. Elle est malheureusement souvent pratiquée par le petit bout de la lorgnette, au niveau des interfaces, alors qu’en réalité, c’est un outil d’analyse de l’expérience globale. Plus précisément, c’est un outil d’amélioration de la qualité et de l’efficacité de l’expérience globale pour les utilisateurs. La démarche est tellement salutaire et puissante qu’elle a même tendance à faire croire à ceux qui la pratiquent qu’elle permet de résoudre tous les problèmes. Bien sûr, le fait d’appliquer des méthodes centrées sur les utilisateurs est utile, voire quasiment obligatoire désormais. Mais ce n’est pas suffisant pour proposer des expériences correctes pour tous les utilisateurs. Le Web est en effet un outil très particulier pour lequel il est impossible de connaître a priori et de manière exhaustive ce que les utilisateurs, aux contextes si divers, feront de vos interfaces. Puisqu’il est impossible de tester tous ces contextes et tous les types d’usages, il y a peu de solutions pour tenir vraiment compte des utilisateurs dans leur diversité. Celles qui permettent effectivement de capitaliser sur ce qu’on sait vraiment doivent répertorier les problèmes, les usages, les contextes et les pratiques, et en déduire des standards de qualité et d’accessibilité. Il est alors possible d’anticiper un certain nombre d’usages ou de cas particuliers, qui sont un reflet non pas de ce que va faire un utilisateur moyen sur une interface moyenne, mais de que feront peut-être les utilisateurs dans leur diversité dans des interfaces diverses. Les spécialistes de l’UX ne peuvent donc pas travailler proprement sans connaître et maîtriser ces usages déjà répertoriés. Sinon, au mieux, ils réinventent la roue à chaque mission ; au pire, ils laissent passer un nombre considérable d’erreurs de base pour des contextes utilisateurs connus. Je vis les deux cas au quotidien. Spécialistes de l’UX, ergonomes, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Elie Sloïm (@elieSL)


Actualités

Bienvenue Telecom ParisTech, Skema BS, Sup’de Com

Que peuvent bien avoir en commun trois écoles orientées technique, marketing et communication ? Leurs étudiants travaillent et doivent être en mesure de créer des sites pour des utilisateurs finaux : elles ont donc toutes trois décidé de faire entrer la certification Maîtrise de la qualité en projet Web dans leurs cursus.
Nouvelles écoles partenaires : Telecom ParisTech, Skema BS, Sup’de Com.

Révisez cet été 🙂

Rappel, jusqu’au 30 juin minuit, c’est-à-dire demain soir, nous vous offrons le livre Qualité Web pour toute commande de la certification Opquast.
Le livre est offert.

Formation Référent qualité Web : Paris en septembre

Inscrivez-vous à la prochaine session de formation Référent qualité Web qui aura lieu les 26, 27 et 28 septembre à Paris. Un livre Qualité Web et le passage de la certification Opquast sont offerts à chaque participant. Téléchargez le programme de la formation (PDF, 426 Ko). C’est le moment de vous en occuper.

Le coin des vieux de la veille

Bonnes pratiques formulaires

Voici un petit article avec de nombreuses explications et illustrations sur les formulaires, d’une importance capitale pour la qualité de l’expérience utilisateur.
Formulaires : Comment l’UX peut vous aider à mieux convertir.

Suivi de production

Yann Olive est un des piliers de la démarche qualité Web et sa société Empreinte digitale est impliquée dans la qualité et l’accessibilité depuis plusieurs années. Ils viennent de publier un article sur la prise en compte de l’accessibilité dans leurs processus : vous avez là une idée assez précise de ce que devraient faire par défaut les agences et ESN du secteur. Reste à étendre l’approche à toutes les questions nécessitant une supervision spécifique : RGPD, sécurité, performance, écoconception… et vous avez un processus d’assurance qualité de nature à bien consolider les projets.
Accessibilité et production web chez Empreinte Digitale.

Feuilles de styles print

La feuille de style print permet d’anticiper un usage tout bête et très souvent oublié : l’impression des pages Web. Rashel Andrew nous livre un état des lieux en 2018.
A Guide To The State Of Print Stylesheets In 2018.

Chute du référencement au printemps

De nombreux sites ont vu chuter leur référencement au printemps 2018. Ce fut le cas pour le site Opquast.com. Cet article nous a permis de comprendre ce qui s’était passé. Notamment en cause : une mise à jour importante de l’algorithme Google. Je cite Olivier Duffez, auteur de l’article : « Elle semble concerner ce que j’appelle « l’évaluation de la qualité globale d’un site ». Encore ? Ben oui, encore.
Méthode SEO : analyse des pages actives sur 1 an.

Impact de l’orthographe

Intuitivement, nous pourrions penser que les fautes d’orthographe sont de nature à diminuer la confiance que vous accordez aux sites. Cet article assez ambivalent laisse penser que oui mais non. Donc voilà, à vous de vous faire une idée.

Les fautes d’orthographe sur les sites de vente en ligne : quels effets sur les consommateurs
.

Compatibilité clavier et contexte mobile

Cet article s’efforce de démontrer que le fait de rendre votre site navigable au clavier améliore la navigation mobile. C’est très intéressant, mais c’est un peu survendu. L’article porte en réalité sur la navigation au clavier en tant qu’outil de conception mobile, ce qui est déjà une approche très intéressante. Une approche keyboard-first, en quelque-sorte ?
Supporting the keyboard for mobile.

Le problème des placeholders de formulaires

Laurent Denis avait déjà fait un billet intitulé Placeholder, l’attribut maudit il y a un bon moment. Voici un article qui confirme tous les problèmes que peut poser cet outil, notamment en termes ergonomiques.
Don’t Use The Placeholder Attribute.

Indicateurs de sécurité chrome

Dans les navigateurs Web et notamment Chrome, les cadenas et autres indications situés à proximité de l’adresse servent à la fois à alerter les utilisateurs sur les risques de sécurité, à les rassurer et enfin à les sensibiliser. L’équipe Chrome continue à faire évoluer ces indicateurs. Désormais, le message Not secure s’affichera en rouge (tant pis pour les daltoniens dont je fais partie) sur les pages en http. Bref : passez tous en https.
Evolving Chrome’s security indicators .

Barcamp RGPD

Mylène Boirie a donné une conférence sur le RGPD chez Aquinum dans le cadre de la communauté WordPress. Voici un petit article avec un lien vers le compte-rendu complet.
Retour sur le barcamp : Le RGPD va-t-il changer nos vies ?

Le culte de la complexité

Quand tout le secteur du développement Web a perdu sa boussole et quand la pratique quotidienne s’apparente à un concours (l’article vous dira précisément de quel type de concours il s’agit), il faut appeler Jeffrey Zeldman. Revenons à la simplicité.
Cult of the complex.


Presse


Agenda

La prochaine lettre de la qualité Web sortira fin août. Vous avez aimé ? Faites passer la lettre à vos amis et collègues ou faites circuler l’adresse du formulaire d’inscription.

A très bientôt,

L’équipe Opquast