Archive

  1. Notre activité nous amène à produire beaucoup de wireframes (maquettes semi-fonctionnelles, story-boards). Jusqu'à présent, nous utilisions essentiellement le papier, Powerpoint ou Keynote pour produire nos maquettes (les gentils lecteurs sont priés de ne pas nous jeter des pierres). Le développement d'Opquast reporting et plus généralement du framework Opquast nous amène à passer un temps fou sur cette activité de prototypage. Il fallait donc sérieusement penser à industrialiser. Suite à la lecture d'un premier billet de Korben (mon idole) puis d'un autre billet par mon ami Jean-Marc Hardy, j'ai choisi de travailler quelques jours avec Mockflow. C'est très bon, Mockflow. Vraiment. Mais il me manquait vraiment des aspects fonctionnels avancés, avec notamment la possibilité de naviguer ou de faire rapidement et facilement des effets costauds, et là, tel Zorro, Aurélien Levy est arrivé et m'a proposé Protoshare.

  2. Nous continuons d'avancer sur notre programme de développements pour Opquast reporting. Dans le dernier billet, nous vous parlions de nouveautés à venir. La première aura lieu à partir du 3 janvier avec l'arrivée dans l'équipe d'un nouveau venu, qui n'est pas exactement le premier venu ;-) En attendant d'en savoir un peu plus. Voici les nouveautés de cette version 0.4.8.1.

  3. Je vous l'annonçais récemment, nous avons démarré un programme de développements très denses pour Opquast reporting. Nous sommes également en train de revoir toute l'organisation du projet. Il y aura beaucoup de nouveau en début d'année prochaine. En tous cas, nous avons mis en ligne un grand nombre d'améliorations hier. Voici les nouveautés de cette version 0.48.

  4. Je viens de terminer le dernier ouvrage d'Amélie Boucher, « Ergonomie Web Illustrée », préfacé par Benoit Drouillat, Président-fondateur des designers interactifs. Je précise qu'en tant qu'auteur de la préface d'« Ergonomie Web », paru en 2007, mon avis est peut-être un peu sujet à caution, j'ai en effet tendance à regarder les travaux de l'auteur avec beaucoup de bienveillance.

  5. Le magazine Archimag m'a demandé de produire un article méthodologique pour son numéro de novembre, intitulé "Améliorer la qualité et l'accessibilité Web". Parmi les questions abordées,  figure celle-ci : "faut-il choisir un référentiel qualité, un référentiel accessibilité, ou les deux, et si oui, comment les utiliser intelligemment pour améliorer un site ou un parc de sites ?". Armony Altinier, Directrice de ACS Horizons, société spécialisée dans l'accessibilité numérique, m'a envoyé un petit message pour m'indiquer qu'un de mes propos à ce sujet pouvait être mal compris. Voici le passage en question : Faut-il choisir un référentiel d'accessibilité, un référentiel de qualité ou les deux ?

    • Le choix d'un référentiel d'accessibilité permettra d'atteindre un haut niveau d'accessibilité mais implique de laisser de côté des points importants comme la performance ou la sécurité.
    • Le choix d'un référentiel de qualité permet quant à lui de traiter tous les aspects de la qualité d'un site mais ne permet pas d'atteindre un très haut niveau d'accessibilité.

  6. Lors de ParisWeb 2008, je présentais une conférence intitulée "Qualité Web : vers l'amélioration continue". Au cours de cette présentation, j'expliquais que la problématique de la qualité et de l'accessibilité n'allait plus seulement se poser au niveau d'un site, mais plus globalement au niveau d'un parc de sites. Je posais également les bases méthodologiques d'une telle approche. Pour vous rafraichir la mémoire, je vous invite à jeter un œil à ce qui est dit dans la vidéo de cette conférence notamment aux alentours de la 17ème minute. Depuis plus d'un an, la Région Aquitaine, qui gère de très nombreux sites, travaille avec Temesis pour décliner cette approche sur le plan opérationnel. Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous annoncer que la démarche d'amélioration continue des sites de la Région Aquitaine est lancée. Elle donne lieu depuis hier à un baromètre public, ce qui en fait une initiative originale, innovante et je crois assez unique.

  7. J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie de la troisième édition du mémento sites Web : les bonnes pratiques. Cette nouvelle édition présente la version 2010 du référentiel Opquast Bonnes pratiques. La première édition, sortie en 2007, était insuffisamment lisible, à cause des contrastes, de la taille des caractères, et du pelliculage brillant. La deuxième version, sortie en 2009 était quant à elle bien plus lisible, mais les bonnes pratiques présentées dataient de 2004. Mais nous y voilà, nous sommes enfin en mesure de vous proposer cette nouvelle édition avec le référentiel 2010, et bien d'autres choses.

  8. Cette année, les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre reviennent à Bordeaux. Temesis sera présent comme en 2005 et 2007, cette fois-ci pour une présentation sur un automate de test de la qualité et l'accessibilité côté client. Normalement, la présentation devait être assurée par toute l'équipe de développement d'Opquast reporting, mais finalement, Samuel Martin et Fabrice Bonny ne pourront être présents. Nous allons donc nous y coller avec Mickael Hoareau.

  9. Webaaz, animé par Martin Supiot, publie ce matin une interview de votre serviteur au sujet du projet Opquast. Martin, consultant chez Clever-Age Nantes a également produit une présentation très complète du projet. A la lecture de ce billet, vous commencerez […]

  10. Voici une vidéo de deux minutes qui vous présente la liste Opquast Bonnes pratiques V2 (2010). Je vous rappelle que vous pouvez accéder à tout moment à la liste de bonnes pratiques à l’adresse http://checklists.opquast.com

  11. Le nombre de créateurs de CMS (systèmes de gestion de contenu) qui font le pari de l'Open Source augmente régulièrement. Depuis longtemps, Je voulais vous parler du CMS RBS Change, qui a récemment fait ce choix majeur d'ouvrir son code à la communauté. Pourquoi vous parler de ce CMS en particulier ? Il y a plusieurs raisons à cela.

  12. Si vous êtes à Bordeaux le mardi 25 mai 2010 et que vous vous intéressez à la qualité Web, vous pourrez me retrouver pour une intervention dans le cadre de l’échangeur Bordeaux Aquitaine. La matinée est intitulée « Un site de […]

  13. Eh bien voilà, après plus d'une année de chantier, nous publions aujourd'hui même le nouvel ensemble de services en ligne du projet Opquast. Vous allez voir, il y a beaucoup de choses à visiter, et ce n'est qu'un début. Pour commencer, je vais vous parler rapidement du site de présentation des bonnes pratiques opquast.

  14. Le 22 mars, j’annonçais une sortie d’Opquast reporting pour le 15 avril. Autant le dire tout de suite, c’est raté, nous ne serons pas prêts demain soir. J’ai vaguement essayé de bredouiller quelques mots pour présenter des explications solides au […]

  15. Nous travaillons depuis plus d’un an sur la cinquième version de mon-opquast, notre service en ligne d’évaluation et de pilotage de parc, qui sera prochainement renommé Opquast reporting. Le projet est long, très long, et il mobilise beaucoup de ressources, […]

  16. J'ai eu la chance d'intervenir récemment à Montréal dans le cadre de Confoo. De retour du Québec et après une petite prolongation touristique ;-), voici un petit bilan personnel de cette conférence. La présentation n'a pas été filmée, mais je vous propose quand même de consulter les diapos et une interview vidéo prise juste après la conférence.

  17. Francis publie sur son blog un billet intitulé "Le web designer doit-il savoir coder ?". Les commentaires sont très intéressants, et le sujet est vraiment passionnant. Au détour de la conversation, j'ai laissé un commentaire qui précise un peu ce que je disais en 2006 dans ma présentation au Webdesign Festival International à Limoges, au sujet de l'évolution des métiers. Je reprends un bout de ce dernier commentaire pour faire écho au blog de Francis et le soumettre à votre sagacité. Le voici :

  18. Si vous nous suivez depuis la création du projet, vous savez certainement que les relations entre le projet Opquast et le Québec sont très anciennes. Plusieurs québécois ont participé à la création de la première version des bonnes pratiques Opquast. […]